Libérer son portable Android (acte 3) créer son propre Cloud

Après être passé root sur le portable Android et utiliser un catalogue d’applications alternatif voilà maintenant comment s’affranchir du Cloud de Google qui capte vos données privées et qui sans aucun scrupule les revend au plus offrant.  Le plus simple est de créer votre propre Cloud pour y stocker vos informations de contacts, d’agenda ou bien encore de tâches que vous pourrez ensuite partager entre tous vos supports numériques (portable, tablette, PC).

Pour cela je vais utiliser OwnCloud que je vais installer sur mon serveur disposant déjà d’un serveur apache. Je choisis de ne pas pouvoir accéder à mon Cloud d’internet pour ne pas exposer mon serveur, de toute façon la plupart du temps je synchronise quand je suis à la maison connecté en wifi sur ma box et mon réseau local. Bien entendu OwnCloud peut être accessible d’internet sur votre serveur en ayant la précaution d’activer une connexion chiffrée par TLS/SSL. On désarchive l’archive sous /var/www (par exemple), dans ce répertoire owncloud, j’ai créé un répertoire data et j’ai modifié les droits ainsi:

chmod 770 data
chmod 775 config

maintenant le propriétaire du daemon httpd (à vérifier dans le fichier httpd.conf) doit également être propriétaire du répertoire owncloud, pour ma part c’est l’utilisateur daemon du groupe daemon

chown -R daemon:daemon /var/www/owncloud

dans le fichier httpd.conf j’ai rajouté

Alias /owncloud "/var/www/owncloud"
<Directory "/var/www/owncloud">
 Options Indexes FollowSymLinks
 AllowOverride All
 Require all granted
</Directory>

j’accède donc la première fois en tapant comme URL http://mon-serveur-local/owncloud, et cela donne cela

On a le choix également d’utiliser une base MySQL, il faudra penser dans ce cas à créer préalablement la base, j’ai laissé par défaut SQLite sachant qu’il est possible ensuite de passer de SQLite à MySQL. Après avoir créer les identifiants d’administration on tombe sur cette page :

cela nous invite à installer les applications correspondantes sur le mobile, on verra ça plus tard. Par défaut owncloud utilise un certain nombre d’applications, on rajoutera par exemple Calendar qui rajoutera un agenda.

On crée maintenant les utilisateurs en tant qu’admin. Revenons sur le mobile, on installe DAVdroid qu’on trouvera sur f-droid qui permettra de synchroniser les contacts et l’agenda. Pour trouver le serveur dans l’URL j’ai dû indiquer http//adresse-IP-serveur/owncloud/remote.php/carddav si vous êtes sur internet vous pouvez le nom de votre serveur mais sur un réseau local à moins de l’avoir indiqué dans le fichier hosts de votre mobile il faudra passer par l’adresse IP. Dans ce cas dans le fichier /var/www/owncloud/config/config.php il faudra indiquer à ce niveau

 'trusted_domains' => 
 array (
 0 => 'nom-local-du-serveur',
 1 => 'adresse-ip-du-serveur-local'
 ),

bref à ce moment là, je saisis le nom de mon utilisateur et le compte peut être créé

pour ne pas avoir à recréer tous les contacts, on va exporter ceux existant sur le mobile vers owncloud. Dans les contacts il y a une fonction d’export.

on les exporte vers DAVdroid

sous DAVdroid on synchronise le tout avec owncloud

et on retrouve ensuite tous nos contacts sous owncloud, c’est quand même nettement plus simple ensuite de les mettre à jour et de rajouter des infos (mail, photo, adresse, etc.). Toute modification d’un côté (mobile) et de l’autre (PC) par suppression, ajout ou modification entraînera la modification sur les autres supports qui utilisent ce compte owncloud.  Les sauvegardes sont heureusement possibles sur owncloud en cas de mauvaises manips. A noter qu’il n’est pas nécessaire que le mobile soit connecté en permanence au serveur owncloud.

A propos des contacts sachez qu’il existe une extension owncloud pour Thunderbird. On peut partager également le calendrier, côté mobile cela donne ça dans l’agenda par défaut:

et côté owncloud

En installation l’application owncloud sur le mobile on bénéficie d’une fonctionnalité de partage de fichier qui évite le branchement d’un câble USB. Côté mobile cela donne:

et côté PC sous owncloud

vous n’avez pas accès à l’arborescence de tous vos disques locaux mais seulement à l’espace /var/www/owncloud/data/olivier/files pour mon utilisateur olivier. C’est utile pour transférer ponctuellement quelques fichiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti robot *