Enregistrer sur un PC les films d’une box internet

Comme beaucoup de monde j’ai une box internet dont je tairai la marque qui me permet de visualiser la TV via internet et qui dispose d’un disque dur pour enregistrer les programmes dont les films. Seul soucis, je ne peux visualiser les enregistrements que sur la TV via la box, pas moyen de les récupérer pour les stocker sur un PC par exemple.  J’ai bien essayé de démonter la box, récupérer le disque pour le brancher sur un PC, mais il n’y a rien à faire, il est protégé de telle sorte que même sous linux on ne puisse le monter et récupérer les fichiers qui sont stockés dessus. Je trouve ça plutôt frustrant alors qu’on pouvait très bien faire des copies privées du temps de la K7 VHS.

En farfouillant sur le net, j’ai vu que la plupart des box protègent leur contenu de la copie au moyen du protocole HDCP. En fait il existe au moins une astuce pour contourner cette protection mais ça nécessite un minimum d’investissement. Tout d’abord, il faut acheter un splitter HDMI et pas n’importe lequel car il doit pouvoir faire sauter la protection HDCP, par exemple le HDelite hdmi splitter 3D 2 ports fait ça très bien, on le trouve sur amazon pour 30€. Ensuite il faut un enregistreur de flux HDMI, il existe des cartes PC qui font ça ou des boitiers indépendants. Pour une question de commodité et d’éviter d’avoir à placer un PC près de la TV, mon choix s’est porté vers l’AVerMedia game capture HD II disponible également sur amazon à 130€. Comme son nom l’indique il est prévu pour les gamers de Xbox 360, PS3 ou Wii U qui immortalisent leurs parties pour ensuite les diffuser sous youtube. Il marche également très bien avec cet usage détourné. Pour le branchement cela ressemble à ça :

avermediaLes espèces d’asticot noir sont censées représenter les câbles HDMI , le machin noir en bas à gauche représente la box internet. Quand l’AVerMedia est éteint (mais branché) le signal de la box part directement vers la TV. Quand il est allumé on peut accéder à son menu directement sur la TV à partir d’une commande présente sur la télécommande qui est fournie avec. La façade ressemble à ça:

avermedia-facadeL’AVerMedia est fourni sans disque dur (compatible SATA), mais on peut enregistrer sur un disque externe ou une clé USB à brancher en façade. Je préfère cette dernière solution car le transfert sur mon serveur de fichiers se fait par ce moyen. J’utilise un disque de 250Go en USB2.0 et formaté en NTFS. Pour lancer un enregistrement il suffit d’appuyer sur le bouton REC, puis de réappuyer dessus pour le stopper, ensuite après avoir éteint l’AVerMedia, on récupère le disque dur externe qu’on branche sur un PC pour récupérer le contenu.

Seul petit regret, l’AVerMedia dispose d’une connexion réseau qui permet notamment de pouvoir rediffuser les enregistrements directement sur un compte youtube, mais on ne peut pas y accéder via le réseau.

Créer un effet sabre laser avec kdenlive

Le père noël ce matin m’a amené un sabre laser de chevalier Jedi ! En fait je l’ai créé de toute pièce sous kdenlive en utilisant l’effet rotoscoping. Je me suis filmé en train de manipuler un sabre virtuel et tout se passe ensuite sous kdenlive. Ce n’est pas très compliqué mais très laborieux à faire puisqu’il faut dessiner le masque du sabre quasiment image après image en suivant les mouvements du poignet. Je n’ai pas trouvé encore l’effet qui permet de suivre automatiquement les mouvements d’un balai qu’on tiendrait à la main.

Voilà le tutorial qui commence par une vidéo de démonstration de maniement de sabre laser.

Accessoirement j’ai créé un titre qui défile à la manière de Star Wars, à l’occasion je ferai un tutoriel pour expliquer comment il faut faire.

Tutoriel vidéo effet clone avec kdenlive

J’ai rajouté dans ma série de tutorials vidéo sur le montage vidéo sous linux une vidéo pour montrer comment faire un effet clone avec kdenlive ou comment faire apparaitre la même personne en plusieurs exemplaires sur la même vidéo. C’est relativement simple à faire et ça offre énormément de perspective. C’est par ici.

J’en profite pour signaler que j’ai modifié la page sur mon site Funix sur l’installation des bibliothèques et outils de base pour la vidéo pour corriger certains effets de frei0r qui ne marchaient pas sous kdenlive.

A venir un tutoriel pour faire un sabre laser sous kdenlive !

Installation de kodi (ex XBMC) media player

Kodi, anciennement connu sous le nom de XBMC, est un media player, ou dit autrement un « home theater » soft. En français, on va dire que c’est un logiciel dédié au PC multimédia généralement connecté à une TV. En l’occurrence je l’ai installé sur un portable Thinkpad qui est lui même branché sur un écran plat qui lui sert d’écran, le portable accède à mon serveur de fichier via le réseau sur lequel j’ai placé ma collection de vidéos, musiques et photos.

Concernant l’installation j’ai un peu galéré, j’ai installé préalablement la dernière version stable de Mageia 4.1. J’ai du m’y prendre à deux fois, car la première fois, une fois la distrib installée, j’ai fait une mise à jour puis une suppression de packages inutiles avec la commande urpme –auto-orphans qui m’a mis un bazar considérable sur le système. Je n’ai pas eu d’autres choix que de tout recommencer. Finalement après avoir réinstallé la Mageia 4.1, je me suis bien gardé de refaire la même erreur, j’ai gardé mes packages inutiles, puis installé toutes la suite de bibliothèques et logiciels multimédia comme c’est décrit par ici.

Pour l’installation de la dernière version stable de kodi (xbmc 13.2 Gotham) c’est assez simple, j’ai installé toute la suite de packages suivants :  lib64glew-devel, lib64modplug-devel, lib64lzo-devel, lib64yajl-devel, lib64tinyxml-devel, lib64pcrecpp-devel, lib64taglib-devel, lib64mpeg2dec-dev, lib64microhttpd-devel, lib64smbclient0-devel, gperf, swig, doxygen, lib64boost-devel, lib64ass-devel, lib64samplerate-devel, lib64xslt-devel, lib64cdio-dev,  lib64jasper-devel, lib64xt-devel, lib64xmu-devel, nasm, gettext-devel et enfin lib64expat-devel. Ensuite j’ai tapé dans le répertoire de XBMC :

./bootstrap
 ./configure --disable-mysql --disable-ssh --enable-external-libraries --enable-player --disable-webserver --enable-ffmpeg-libvorbis --disable-upnp

Voilà ce qu’on obtient pour la configuration

------------------------
 XBMC Configuration:
 ------------------------
 git Rev.: Unknown
 Debugging: Yes
 Profiling: No
 Optimization: Yes
 SWIG Available: Yes
 JRE Available: Yes
 Doxygen Available: Yes
 Crosscomp.: No
 target ARCH: no
 target CPU: no
 OpenGL: Yes
 ALSA: Yes
 DBUS: Yes
 VDPAU: No
 VAAPI: No
 CrystalHD: No
 VTBDecoder: No
 OpenMax: No
 Joystick: Yes
 XRandR: Yes
 Waveform: Yes
 Spectrum: Yes
 GOOM: No
 RSXS: Yes
 FishBMC: Yes
 ProjectM: Yes
 Skin Touched: No
 X11: Yes
 Wayland: No
 Bluray: No
 TexturePacker:Yes
 MID Support: No
 ccache: No
 ALSA Support: Yes
 PulseAudio: Yes
 HAL Support: No
 DVDCSS: Yes
 Google Test Framework Configured: No
 Avahi: No
 mDNSEmbedded: No
 Non-free: Yes
 ASAP Codec: No
 MySQL: No
 Webserver: Yes
 libssh support: No
 libRTMP support: No
 libsmbclient support: Yes
 libnfs client support:No
 libafpclient support: No
 AirPLay support: No
 AirTunes support: No
 UPnP support: Yes
 Optical drive: Yes
 libudev support: Yes
 libusb support: No
 libcec support: No
 libmp3lame support: Yes
 libvorbisenc support: Yes
 libcap support: Yes
 additional players: No
 additional codecs: No

On tape ensuite make, cela va prendre un certain temps suivant la puissance de votre PC, puis en tant que root make install. Et voilà ce que ça donne, une fois que on l’a alimenté avec la base de films et qu’on a récupéré les informations pour chacun des films à partir de bases de données sur le net.
kodi-videoLes films sont classés par genre, années ou acteurs, les films qui ont fait l’objet de plusieurs moutures sont dans la catégorie « sagas ». Quand on sélectionne un film, on a le résumé et tout un tas d’info, on peut bien évidemment le visualiser ensuite.

kodi-filmIdem pour la musique.

kodi-musicEn mode lecture de musique, il y a bien sûr moyen de créer ses propres listes de lecture.

kodi-musiquekodi permet également de visualiser la TV en ligne (via internet ou une box), d’écouter des radios en ligne ou bien encore de visualiser ses photos. Il existe un tas de sites qui présentent kodi, xbmc passion est un très bon point d’entrée.

Montage vidéo avec LiVES

J’ai passé du temps à essayer de comprendre comment marcher le logiciel de montage vidéo LiVES. J’ai réussi à franchir toutes les étapes classiques d’un montage à savoir import de fichiers rush (en l’occurrence de la HD MP4 issus d’une caméra GoPro), sélection de séquences, mise en place sur la timeline, rajout de transitions et effets, puis export dans un fichier vidéo.

Il faut reconnaitre qu’il n’est encore pas très stable et plante pas mal, qui plus est j’ai été incapable d’importer un fichier audio pour rajouter une bande son. Malgré cela, il reste riche en fonctionnalités et surtout en effet de toutes sortes, je vais surveiller son développement de près en espérant qu’il devienne vite utilisable.

Du coup j’ai quand même créé un tutoriel sur l’utilisation de LiVES. Pour mémoire l’installation de LiVES est décrite sur la page sur le montage vidéo sur mon site FUNIX.

Créer un GIF animé avec GIMP sous linux

Je suis sorti en planche cette aprem, il y avait un bon 25 nœuds établis de nord ouest et un brin de soleil inespéré, bref de quoi sortir mon nouveau flotteur de vague et la 4.7, il manquait juste des vagues plus grosses, avec la marée montante on aurait pu espérer mieux. J’ai encore testé un nouveau réglage de mon flotteur RRD cult 50 en avançant au max l’aileron pour gagner en maniabilité. Effectivement, j’ai l’impression que ça tourne bien mieux au jibe, par contre pour caper ce n’était déjà pas terrible avant, mais là c’est pire. Je ne trouve aucun appui satisfaisant quelque soit l’allure, au surf ça ne veut décidément pas. Je commence à me rendre compte que c’est un flotteur pour les lourds totalement inadapté à mon gabarit crevette. Au final, je la mets en vente sur le boncoin dès cette semaine, et je reprends mon vieux flotteur now qui marche du tonnerre, et je repars à la recherche du flotteur de vague idéal. Voilà la trace GPS de mes exploits de cette aprem, 28km en 1h30 de planche.

Tout ça pour dire qu’à défaut de vidéo, j’ai créé un GIF animé avec une séquence d’un jibe sur une petite vague que voici.

Revenons donc à l’objectif initial de ce post. J’avais filmé avec ma GoPro, j’ai visualisé le tout sous VLC et j’ai repéré la séquence de base pour créer l’animation. Sous VLC il faut afficher les contrôles avancées à partir du menu Vue, cela permet de faire avancer la vidéo image par image. Toutes les 3 images de ma séquence, j’ai fait une copie d’écran à partir du menu Vidéo->Prendre une capture d’écran. Au total, j’ai récupéré 50 photos que j’ai placées dans un répertoire, j’ai réduit la taille en appliquant le script suivant.

#!/bin/bash
for i in *.png; do convert $i -resize 30% $(basename $i .png).png; done

J’ai créé une image sur fond blanc de la même taille que les autres et qui servira de fin d’animation, je l’ai placée dans le répertoire, on peut la distinguer fugitivement entre deux séquences. Maintenant sous GIMP on ouvre la première image de la séquence. On ouvre ensuite les autres images Fichiers->Ouvrir en tant que calques… on les sélectionne tous d’un coup. Maintenant les images ne sont pas forcément dans l’ordre, pour ma part, tout était inversé chronologiquement. On ouvre la fenêtre des calques à partir du menu Fenêtres->Fenêtres ancrables->Calques. Et voilà ce que ça donne.

calquesJ’ai du tout remettre dans l’ordre, on fait remonter (ou descendre) les calques en cliquant sur les flèches, VLC date les images, cela facilite donc les choses. Ensuite, il suffit d’exporter le fichier au format GIF, via le menu Fichier->Exporter… Et voilà la fenêtre de configuration de GIF.

sauve-gifOn sélectionne As animation, on peut jouer également sur l’écart entre deux images, j’ai laissé la valeur par défaut. Voilà, voilà.

Mise à jour linux

Je profite d’une petite phase de méforme, car j’ai du attraper quelques microbes, pour mettre à jour mon poste linux que je dédie au montage vidéo. J’en ai profité pour mettre à jour mon site FUNIX. Voilà les modifications :

Dans la page outils de base pour la vidéo :

  • j’ai mis à jour les bibliothèques libao 1.2.0, libogg 1.3.2, flac 1.3.1, xvid 1.3.3, x264-snapshot-20141205-2245, openCV 2.4.10 et ffmpeg 2.5
  • j’ai rajouté la présentation du codec vidéo H265/HEVC libx265 en version 1.4, il paraitrait qu’il produirait des fichiers deux fois plus petit que le H264 pour la même qualité, je n’ai pas eu le temps de tester pour l’instant
  • j’ai rajouté également la présentation du stabilisateur vidéo vid.stab qui sert à mlt et donc à kdenlive et de la bibliothèque movit qui permet d’utiliser les ressources des processeurs graphiques (GPU), cela permet de soulager la CPU et donc de faire du calcul en parallèle dans le même temps
  • j’ai supprimé la présentation sur les bibliothèques pour la vidéoconférence vu que plus personne n’utilise msn.

Dans la page sur le montage vidéo:

  •  j’ai mis à jour la bibliothèque mlt 0.9.2, et les logiciels de montage kdenlive 0.9.10, LiVES 2.2.6 sur lequel il faudra que je consacre du temps car ma présentation est bien trop succincte, cinelerra 4.6 pour ce dernier la compilation s’est déroulée quasiment sans problème et comble du bonheur cette fois-ci il prend tout de suite en compte les accents français sans avoir à bidouiller je ne sais quoi
  • j’ai mis à jour l’outil de création d’animation synfigstudio 0.64.2, bonne galère pour le compiler, il faut patcher le code « à la main »
  • j’ai supprimé la présentation de kino devenu obsolète

Dans la page les lecteurs vidéos:

  • j’ai mis à jour les bibliothèques libdvdread 5.0.0, libdvdnav 5.0.0, libdvdcss 1.3.0, libdvbpsi 1.2.0, live 2014.11.18 et xine-lib 1.2.6
  • j’ai mis à jour également les lecteurs vidéo xine-ui 0.99.9 et vlc 2.1.5, ce dernier ne veut pas prendre en compte la dernière version ffmpeg, du coup on est obligé d’installer la dernière version en développement

Dans la page transcodage:

  • passage à avidemux 2.6.8 et Handrake 0.10.0
  • j’ai supprimé les présentations de transcode et de dvd::rip qu sont maintenant des projets morts

Et pour terminer dans la page sur les conteneurs vidéo, passage à mkvtoolnix 7.3.0.

 

Galerie photo Tenerife

Vite fait, quelques photos de la plus grande île de l’archipel espagnol des Canaries, Tenerife. J’y suis resté une très courte période qui m’a permis de faire une superbe descente en VTT. Celle-ci avait commencé par une ascension continue de 0 à 1400m d’altitude pour se retrouver dans les hauteurs de l’île souvent couvertes d’un brouillard épais, C’est à niveau qu’on retrouve l’aéroport de Tenerife qui a été le lieu de l’accident aérien le plus meurtrier de l’histoire, le brouillard n’étant pas étranger à cet accident. Arrivé à cette altitude, j’ai manqué de prévoyance car on avait bien du perdre 10° depuis le départ et que j’avais pas la tenue adaptée ! Heureusement ça n’a pas duré, car alors que la montée en VTT m’a pris quelques heures la descente plongeant vers la mer a duré à peine une bonne demi-heure.

Au deuxième jour, un petit tour en voiture vers le volcan Teide qui est le plus haut sommet de l’Espagne, il culmine à 3718m, malheureusement je suis arrivé à quelques minutes de la fermeture du téléphérique et je n’ai pu profiter de la vue à son sommet. Je me suis rattrapé en profitant des paysages volcaniques au pied du volcan.

Diagnostiquer sa voiture avec une interface OBD II

OBD ou On Board Diagnostics est un protocole de communication permettant d’accéder aux informations des calculateurs de voiture et d’obtenir des informations sur divers paramètres et de pouvoir les modifier.  Conformément à une directive européenne, toutes les voitures essence depuis 2001 et diesel depuis 2004 sont obligatoirement compatibles ODB et donc équipées d’une prise ODB. On trouve assez facilement sur ebay ou amazon des interfaces ODB II pour moins de dix euros. Par curiosité, j’ai acheté une interface ELM 327 pour tester ça sous linux sur mon Renault Espace IV dont la prise se situe entre les deux sièges avant. Sur la photo ci-dessous, on peut voir l’interface ELM 327 branchée sur la prise.

elm37Sous linux, il n’y a visiblement guère de choix, on trouve pyobd qui a l’air le plus répandu. Malheureusement le développement est quasi mort, il est basé sur une très vieille version de wxPython qui est lui même basé sur une version antique de gtk et de glib, impossible à compiler sur une version récente de linux sans avoir à patcher lourdement les sources. Le binaire ne fonctionne guère mieux sur une version récente de linux. Il existe également ScanTool.net mais son développement est également arrêté et ses fonctionnalités sont limitées. Reste freediag non compatible avec l’ELM 327 et openobd que je n’arrive pas à compiler car lui aussi est basé sur des vieilles bibliothèques.

Bref, ce n’est pas un succès, je me suis donc tourné par dépit sous windows en utilisant la partition windows 7 de mon portable que je dois lancer une fois par an pour faire les mises à jour. Sur le CD fourni avec l’ELM 327, on y trouve les logiciels ScanMaster qui est riche en fonctionnalités, on y trouve la version windows de ScanTool et PCMSCAN que j’ai été incapable d’installer. En lançant ScanMaster, et en appuyant sur Connecter, voilà le résultat

scanmaster-connectA noter qu’il a fallu que je mette le contact (sans allumer le moteur) pour que la connexion se fasse. Et là petite déception en ce qui me concerne, même si le protocole OBD II est obligatoire, Renault a truandé quelque peu, on obtient que des informations très limitées, comme les codes erreur par exemple (c’est déjà ça).

scanmaster-errorRenault utilise un protocole de transmission bas niveau basé sur le bus CAN et l’a légèrement « adapté » néanmoins il est possible de les lire avec une interface compatible KKL 409.1 prévue pour les VW et Audi,  qu’on peut trouver également sur ebay ou amazon pour deux francs six sous. Bref article à suivre à la réception de ce câble.

Numériser ses vieilles K7 VHS et VHS-C sous linux

J’ai tout un stock de vieilles cassettes VHS avec des vidéos familiales que je n’avais pas encore numérisées à la postérité pour pouvoir m’en débarrasser ensuite pour faire de la place. J’ai enfin pu trouver sous linux une solution à deux francs six sous pour pouvoir le faire. J’ai acheté sous amazon une clé USB de capture vidéo August VGB100 à 14,95€. Attention il existe un certain nombre de clés de numérisation sur le marché mais tous ne sont pas compatibles SECAM. La VGB100 présente le grand intérêt à la fois de ne pas très cher, d’être compatible SECAM et en plus de fonctionner parfaitement sous linux avec un minimum de manip. J’ai également racheté sur le boncoin un magnétoscope de la grande époque pour le prix faramineux de 10€, bref un total de 25€ d’installation en tout et pour tout. Niveau branchement, c’est on ne peut plus simple, voilà côté magnétoscope:

magnetoCe n’est même pas la peine de le brancher à une TV. Côté PC cela donne cela

vgb100On rajoute entre les deux les câbles RCA audio et vidéo qui vont bien. Sur ma Mageia 4 je n’ai rien eu à faire (ou presque), en branchant la clé voilà ce que ça donne avec une commande lsusb

  Bus 007 Device 002: ID 1f4d:0102 G-Tek Electronics Group

et en tapant journalctl -f j’obtiens

nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: usb 2-1.1: new high-speed USB device number 4 using ehci-pci
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: usb 2-1.1: New USB device found, idVendor=1f4d, idProduct=0102
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: usb 2-1.1: New USB device strings: Mfr=1, Product=2, SerialNumber=3
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: usb 2-1.1: Product: Video Capture
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: usb 2-1.1: Manufacturer: Geniatech Inc.
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: usb 2-1.1: SerialNumber: 20090456
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: New device Geniatech Inc. Video Capture @ 480 Mbps (1f4d:0102) with 5 interfaces
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr mtp-probe[27032]: checking bus 2, device 4: "/sys/devices/pci0000:00/0000:00:1d.0/usb2/2-1/2-1.1"
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr mtp-probe[27032]: bus: 2, device: 4 was not an MTP device
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr systemd-udevd[27033]: failed to execute '/usr/lib/udev/check-ptp-camera' 'check-ptp-camera 06/01/01': No such file or directory
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: registering interface 1
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: Identified as Geniatech OTG102 (card=17)
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: cx231xx_dif_set_standard: setStandard to ffffffff
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: cx25840 0-0044: cx23102 A/V decoder found @ 0x88 (cx231xx #0)
 nov. 21 15:55:42 fakarava.kervao.fr kernel: cx25840 0-0044:  Firmware download size changed to 16 bytes max length
 nov. 21 15:55:44 fakarava.kervao.fr kernel: cx25840 0-0044: loaded v4l-cx231xx-avcore-01.fw firmware (16382 bytes)
 nov. 21 15:55:44 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: cx231xx #0: v4l2 driver version 0.0.2
 nov. 21 15:55:44 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: cx231xx_dif_set_standard: setStandard to ffffffff
 nov. 21 15:55:44 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: video_mux : 0
 nov. 21 15:55:44 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: do_mode_ctrl_overrides : 0xff
 nov. 21 15:55:44 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: do_mode_ctrl_overrides PAL
 nov. 21 15:55:44 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: cx231xx #0/0: registered device video1 [v4l2]
 nov. 21 15:55:44 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: cx231xx #0/0: registered device vbi0
 nov. 21 15:55:44 fakarava.kervao.fr kernel: cx231xx #0: V4L2 device registered as video1 and vbi0

le périphérique vidéo est désigné par /dev/video1 (/dev/video0 étant pris par ma webcam), pour connaître l’identité du périphérique audio, il suffit de taper cat /proc/asound/cards on obtient

0 [PCH            ]: HDA-Intel - HDA Intel PCH
 HDA Intel PCH at 0xf7f00000 irq 45
 1 [Silver         ]: USB-Audio - Classic Silver
 Guillemot Corporation Classic Silver at usb-0000:00:1a.0-1.2, high speed
 2 [HDMI           ]: HDA-Intel - HDA ATI HDMI
 HDA ATI HDMI at 0xf7e40000 irq 46
 3 [Cx231xxAudio   ]: Cx231xx-Audio - Cx231xx Audio
 Conexant cx231xx Audio

mon périphérique est donc le 3eme. Quand on lance le magnétoscope en lecture, pour le visualiser je tape donc

mplayer tv:// -tv driver=v4l2:device=/dev/video1:normid=14:alsa:adevice=hw.3:forceaudio:volume=80:immediatemode=0:width=720

et pour enregistrer cela donne

mencoder tv:// -tv driver=v4l2:device=/dev/video1:norm=SECAM:alsa:adevice=hw.3:forceaudio:volume=80:immediatemode=0 -oac lavc -lavcopts acodec=libmp3lame:abitrate=192 -srate 48000 -ovc x264 -x264encopts global_header:nr=200:threads=auto:frameref=4:subq=4:8x8dct:crf=25:trellis=1:keyint=1000:keyint_min=10:bframes=16:b-adapt=1:b_pyramid=normal -of lavf -lavfopts format=mp4 -noskip -o test.mp4

Maintenant il y a plus simple sous vlc pour la lecture à partir du menu Média->Ouvrir un périphérique de capture. Voilà ce que ça donne comme config

vlc-august-ouvrirDe la même manière pour enregistrer, on fera Média->Convertir / Enregistrer puis onglet Périphérique de capture, on note les mêmes paramètres que ci-dessus puis en cliquant sur le bouton Convertir / Enregistrer on obtient la fenêtre ci-dessous qui permet de choisir les paramètres de conversion et d’enregistrement.

vlc-august-enregA noter que ça marche très bien également avec des K7 VHS-C, il existe des adaptateurs vers le format physique VHS qui permet ensuite de les lire sur un magnétoscope classique.