Dinan

De retour d’un week end à Dinan avec son magnifique petit centre ville médiéval en partie entouré de rempart. ça va faire deux fois qu’on y va et à chaque fois le soleil n’est pas au rendez vous, néanmoins ça m’a permis de faire quelques photos sympathiques et même s’il m’arrive de retoucher le contraste pour notamment faire disparaitre la brume des photos je n’ai pas rajouté de ciel bleu.

Voici une photo de l’église Saint Sauveur le soir prise avec mon nikon coolpix P510 en mode nuit.

Eglise Saint Sauveur

Le reste de la galerie est par ici.

Frégate Shtandart

Hier lors d’une sortie en voilier J80 dans l’étroite sortie du port nous sommes tombés nez à nez face à un navire sorti tout droit d’un film de pirate. Malheureusement je n’avais pas ma GoPro pour immortaliser ce moment vraiment impressionnant. Il se trouve que c’est le 3 mâts russe Shtandart (Штандартъ étendard en russe) qui est une réplique d’une frégate russe du début du XVIIIeme siècle navire amiral du tsar Pierre le Grand. Je l’avais croisé il y a quelques mois à l’armada de Rouen, voilà la photo que j’avais prise alors que j’étais moi même sur un des bateaux qui descendaient la Seine.

Voilà donc le même sur un quai à Brest, vu de près il mériterait un bon carénage, on a peine à croire qu’il date à peine de 1999, mais il a de la « gueule ».

shtandart

Simmer icon 4.2

J’ai profité de la liquidation pour travaux chez swelladdiction sur le port de plaisance de Brest pour acheter avec un rabais de 60% une voile de vague Simmer Icon 4.2. Elle a pour objectif de remplacer ma vieille Sioux Wave Comanche de 4.0m² qui doit avoir dans les 15 ans et qui est rafistolée de toute part avec du duct tape, elle a fait son temps. Je l’aurais bien remplacée par une voile de taille identique, mais la simmer icon de 4.2 était le meilleur choix, j’espère maintenant qu’il restera une différence avec ma 4.7 pour que les programmes ne se chevauchent pas trop.

Je suis sorti ce matin faire de la planche à voile du côté de Tréompan et je n’avais pas pour objectif de sortir ma nouvelle voile. Avec le 5 beaufort de sud ouest qui soufflait, j’ai tardé à sortir avec ma 5.7, le vent a tourné ouest et les watts sont montés. J’ai échangé contre ma 4.7 mais je me suis vite retrouvé à la rue, l’occasion était venue de tester ma 4.2. Du peu que j’ai pu tester, elle se tient plutôt bien, je l’ai trouvée un peu trop puissante pour le surf mais c’est certainement une histoire de réglage. On verra maintenant à l’usage.

Je suis ressorti avec mon attirail GoPro pour une vue à la « troisième personne », suite à mes modifications, ça ne vibre plus du tout. Pas de quoi faire une vidéo sympa, à défaut juste une extraction d’une photo, j’ai gommé avec Gimp la perche.

session-22-3-14

FlightGear 3.0

A la faveur de la sortie de la version 3.0 du simulateur libre FlightGear 3.0, j’ai mis à jour la page sur son installation sous linux. Je rappelle que FlightGear est l’équivalent libre de Flight Simulator, ce n’est pas un simple jeu mais un vrai simulateur de sol qui se rapproche au plus près du comportement de l’avion en vol et de ses commandes. Ce n’est pas pour rien qu’il a été validé comme simulateur par l’agence américaine chargée de la réglementation et du contrôle de l’aviation civile (Federal Aviation Administration). C’est donc souvent prise de tête pour un non initié et il faudra du temps avant de réussir à stabiliser et à faire voler correctement votre coucou. Auparavant dans les versions précédentes, il fallait charger les textures et la modélisation des aéroports et du sol, maintenant ça se fait automatiquement suivant la position de l’avion avec TerraSync. La France est particulièrement bien modélisée. Voici l’avion par défaut, le Cessna c172 au dessus de la région parisienne.

On dispose d’un grand choix d’avion de base et téléchargeable sur le net, comme ce Mirage 2000.

ou même ce Mitsubishi A6M2 Zéro, qu’on peut même faire décoller d’un porte avions en pleine mer.

Bricoler une perche GoPro pour le windsurf

Après un montage peu satisfaisant d’une perche pour caméra GoPro à fixer dans le dos, je me suis librement inspiré du bricolage de GoPro hacks. Cette fois-ci j’ai sacrifié un harnais et je me suis servi d’une planche à découper de cuisine comme support du tube métallique qui sert à déporter la caméra. J’ai fait une petite vidéo en guise de tutoriel qui explique tout cela.

Je m’y suis pris à deux fois pour bricoler le système. Lors du premier essai hier lors d’une excellente sortie par un vent de nord-est à Tréompan, la fixation de la GoPro sur le tube était branlante et a généré des vibrations. Du coup le rendu n’était pas génial, mais ça m’a au moins servi à comprendre comment on stabilisait une vidéo sous kdenlive  (tutoriel à venir) et à apporter des perfectionnements à mon bricolage. Sur la vidéo ci-dessus, on peut voir en début de séquence le rendu avec l’image qui tressaute. J’ai repris aujourd’hui mon bricolage en rigidifiant la fixation de la caméra sur le tube et en peignant le tout avec une peinture adaptée pour lutter contre la corrosion avec l’eau de mer. Et voilà le résultatperchegoproEn utilisation sur l’eau, la perche se fait complètement oublier, elle n’entraîne pas de balourd, il n’y a pas de mouvements parasites oscillatoires dans le dos. Globalement la position de fixation sur le harnais ne génère pas de gène. Seul petit hic, il faut enlever le harnais pour pouvoir piloter la caméra ou tout simplement réorienter l’angle de vue.

Installation de Mageia 4

J’ai installé la dernière version de Mageia 4 sans trop de difficultés. A vrai dire j’ai rencontré les mêmes difficultés qu’avec Mageia 3, impossible de monter mon appareil photo Nikon Coolpix p510 , ma GoPro HD3 et une simple clé USB, j’ai résolu ce problème en réalisation les opérations listées par ici. Pour le scanner Epson Perfection V30, ça n’a pas été automatique également, j’ai dû sur le site d’epson récupérer et installer les packages iscan-data-1.26.0-1.noarch.rpm, iscan-2.29.3-1.usb0.1.ltdl7.x86_64.rpm et esci-interpreter-gt-f720-0.1.1-2.x86_64.rpm, rajouter mes utilisateurs dans le groupe scanner et le tour est joué. Quant à l’imprimante Canon PIXMA iP3600 il ne faut surtout pas utiliser le driver qui est fourni par défaut qui est bogué, il faut suivre la combine mentionnée ici. Pour le reste ma tablette graphique ThinLine XL a été automatiquement reconnue de même que le reste de mon matériel y compris ma carte vidéo ATI Radeon HD 7450 qui m’a posé quelques problèmes dans les versions antérieures.

A partir de cela, j’ai réinstallé toutes les bibliothèques et logiciels pour en faire une station de montage vidéo. Comme j’avais rencontré des problèmes de lenteur avec Cinelerra 4.5 sur la Mageia 3, j’ai tenté de le lancer sous l’environnement XFCE et c’est le jour et la nuit, c’est beaucoup plus fluide et ce n’est pas nécessaire de reprendre les fichiers bruts de la GoPro, je pourrai ainsi pousser plus loin l’exploration de ce logiciel. Par contre à force d’installer en compilant des bibliothèques à droite et à gauche, j’ai une petite régression, plus moyen de lancer MCC le soft graphique d’administration, le lanceur KDE ne marche plus, il faut passer par un terminal, je n’ai pas réussi à résoudre ce problème, mais il reste mineur.

Du coup j’ai mis à jour mon site FUNIX en prenant en compte les modifications suivantes:

Dans les pages multimedia
- page outils de base pour la vidéo, passage à libvorbis 1.3.4, x264-snapshot-20140306-2245, OpenCV-2.4.8, frei0r-plugins-1.4, ffmpeg 2.1.4, gstreamer 1.2.3 et les dernières versions des bibliothèques pour la vidéoconférence, et prises en compte de quelques subtilités suite passage à la Mageia 4
- page montage vidéo, quelques précisions suite passage à Mageia 4
- page conteneur vidéo, passage à mkvtoolnix 6.8.0
- page lecteur vidéo, passage à live 2014.02.26, vlc 2.1.4 et xine ui 0.99.8
- page transcodage, quelques précisions suite passage à Mageia 4

Dans la section téléchargement, mise à jour du document vidéo sous linux pour prise en compte des modifications ci-dessus.

Honnêtement pour l’instant je n’ai pas le recul suffisant pour juger de l’intérêt de cette nouvelle distribution.

Freeride aux dunes de Sainte Marguerite

Pour une fois, j’ai laissé tomber les spots à vagues pour aller du côté des dunes de Sainte Marguertie sur Landéda, avec un coefficient de 115 ça promettait. Je suis arrivé encore à marée basse, de quoi tracer sur une eau comme un billard sur des longs bords. Dommage qu’il n’y avait pas un brin de soleil, ça aurait été parfait, je me suis contenté d’un crachin persistant qui au final n’était pas trop gênant. Gréé avec ma toute nouvelle voile XO sails de 5.7, j’ai pu la tester dans des conditions surtoilées, elle se tient plutôt bien même si elle ne m’a pas permis de battre des records de vitesse. Voilà une partie de ma trace GPS.

session-2-3-1424km en une heure, comme je n’avais pas mis mon GPS la première, je peux en déduire que j’ai parcouru pas loin de 50km !

Au fur et à mesure de l’avancée de la mer je me suis rapproché de la plage avec la lagune qui se remplit. Il y avait beaucoup de kites, dont des débutants et d’autres qui ne connaissent rien à rien des priorités. Je ne félicite pas celui qui, alors que j’étais sous son vent, a eu l’excellente idée de faire un bond et de passer juste à quelques mètres au dessus de moi, quel crétin. Vu la tournure des choses et le vent qui avait sensiblement forci, j’ai préféré sortir à ce moment là avant de me manger un kiteur. Par contre la mousson m’est tombée dessus, la température tropicale en moins, en rangeant le matériel et en rentrant à la maison et là c’était bien moins cool.

Ca faisait un bout de temps que je n’avais pas navigué dans les parages, la dune a également bien morflé, il y a maintenant une paroi de 2m bien verticale pour accéder à la plage, avec le matériel c’est un peu rock&roll !

Galerie photo Islande

Je viens de mettre en ligne des photos d’un séjour en Islande en mai 2012. Cette destination vaut vraiment le détour, c’est totalement bluffant, un vrai décor de cinéma avec ses glaciers, ses fjords et ses paysages fantastiques. Quelques photos pour vous donner envie d’aller voir .

Petits chevaux dans la campagne

Phoques au soleil dans la lagune Jökulsárlón

Ca me permet de remettre en avant une vidéo d’un tour en motoneige sur le glacier de Langjökull, un moment vraiment magique sous le soleil.

Sortie voilier J80

La tempête qui a balayé la Bretagne l’autre jour a laissé la place à un grand soleil, c’est toujours ça de pris avant la prochaine dépression qui s’annonce dès demain alors que la pluie refait son apparition au moment où je tape ces lignes. Soleil, un vent bien régulier d’ouest d’une quinzaine de nœuds, les conditions étaient idéales pour un tour dans la rade en voilier sur un J80. On s’est fixé comme objectif de remonter le courant dans le goulet pour atteindre la bouée des fillettes. On a mis bien deux bonnes heures pour remonter péniblement un fort courant et on quand même réussi à dépasser la tourelle du Mengam avant de finalement revenir plein pot vent arrière sous spi avec le courant avec nous.

Quelques photos prises à la volée avec ma GoPro. Bord à bord avec un autre J80.

DCIM100GOPRO On a largué l’autre J80 qui a dépassé le phare de Saint Anne du Portzic.

j80-phare-saint-anneEt pour terminer, comme c’est à la mode en ce moment, un selfie. Du soleil certes, mais ce n’est quand même pas Bora Bora !

DCIM100GOPRO

Galerie photo du Maroc

J’ai rajouté une galerie photo sur le Maroc avec un focus sur les villes de Fes, Marrakech et Casablanca, les photos sont issues d’un séjour en 2012. Pour vous donner envie de voir cette galerie voilà une boucherie de dromadaire dans le souk de Fes, voilà qui n’est pas commun !

Boucherie de dromadaire

Plus classique un bled sur la route vers Marrakech.

Le bled sur la route de Marrakech

La suite c’est par ici.