Archives de catégorie : Vie de mes sites

Passage à mageia 7

J’ai passé trois de mes PC en mageia 7, mon PC principal sous mageia cauldron et deux thinkpad, un X230 sous mageia 6.1 et un X200 sous mageia 5.1. Je renvoie vers l’annonce sur linuxfr qui vante les mérites de cette distribution. Si je devais rajouter une couche je dirais que le côté user friendly n’est pas le facteur le plus déterminant me concernant puisque je suis adepte de la ligne commande et je n’utilise jamais les outils de configuration graphiques. Ce que j’apprécie sur la mageia (et la mandrake/mandriva auparavant) c’est le niveau d’aboutissement de configuration des logiciels en particulier les outils serveurs comme apache, sendmail, openssh, l’automontage et j’en passe, ils sont opérationnels quasi immédiatement. J’ai eu à tester d’autres distributions (dont ubuntu en particulier) et ce n’était franchement pas ça, c’était mal compilé (comprendre il manquait plein de modules) voire il manquait des dépendances et il y a souvent aucun fichier de configuration prêt à l’emploi, le travail de finition était beaucoup plus conséquent.
Au final, mageia me fait gagner un temps fou pour configurer un système, d’autant que les mises à jour sont maintenant particulièrement abouties.

Pour en revenir à la mise à jour, j’ai tapé dans un shell les commandes suivante :

urpmi.removemedia -a
urpmi.addmedia --distrib --mirrorlist 'http://mirrors.mageia.org/api/mageia.7.$ARCH.list'
urpmi --replacefiles --auto-update --auto

Pour le premier, c’est gênant le noyau fourni me donne un beau écran noir avec ma NVIDIA, j’ai dû rester sur un noyau plus ancien de la cauldron, pas de soucis particulier ensuite.
Sur le X230, pas de soucis particulier, si ce n’est la petite modification de SDDM pour virer l’image de fond floue (mais quelle idée !), et remettre en place l’automontage qui a été bizarrement supprimé.
Sur le X200 ça était nettement plus compliqué, j’ai d’abord tenté une mise à jour depuis la 5.1 (soyons fou !), et comme je m’y attendais, ça n’a pas marché, l’installation a planté au milieu et je me suis retrouvé avec un système totalement instable, j’ai dû faire une réinstallation propre. J’aurais pu être pu tenter une mise à jour vers la 6.1, puis vers la 7, mais je ne suis pas sûr que j’aurais gagner plus de temps. Suite à la réinstallation, j’ai dû faire face curieusement à un tas de problèmes. Tout d’abord ce n’est pas SDDM qui est lancé au démarrage pour gérer l’écran de login mais lightdm, en plus je voyais la bannière de login furtivement puis un fond d’écran mageia et pas moyen de se loguer ! Retour en console pour réparer tout ça, virer lightdm, installer SDDM proprement à la place. Sinon KDE/Plasma est totalement cassé, mais c’est pas étonnant j’avais pas fait le ménage dans mon répertoire. Pour XFCE, il faut reconnaitre que ce n’est pas beau, au bout d’une vingtaine de minutes de configuration, on obtient enfin quelque chose de plus sympathique et utilisable. Je dois déplorer également que firefox ne veut pas de mon ancien profil et choisit de repartir d’une version vierge.

Screenshot de XFCE avec un fond xplanetFX et quelques conky

Sinon j’ai installé kdenlive 19.04.2 sur mon X230, j’ai dû adapter notamment la compilation d’OpenCV, la bibliothèque graphique spécialisée dans le traitement d’image temps réel, elle m’a donné du fil à retordre. J’ai rajouté notamment la prise en compte des GPU intel. Pour mon X200 j’ai installé le médiacenter kodi Leia 18.2, l’installation est bien plus simple que sous mageia 5.1. Du coup sur mon site funix j’ai mis à jour les pages correspondantes.

Passage à PHP7

La dernière version 5.2 WordPress, sur lequel tourne ce blog, impose maintenant une version de PHP au moins égale à 5.6.20 mais la version 7.X est fortement recommandée d’autant que les versions 5.X de PHP ne sont plus maintenues et supportées. On s’expose donc à des risques de vulnérabilités en restant avec une version 5.X. La migration devient donc quasi obligatoire, étant hébergé en mutualisé chez online il est assez facile de basculer en PHP7 comme on peut le voir ici. En revanche il est sans doute prudent de tester avant la compatibilité du site, pour wordpress il existe une extension qui s’appelle PHP Compatibility checker.

Cela donne quelque chose comme cela

Une fois que vous vous êtes rassuré, on peut basculer chez l’hébergeur en php 7.X, j’ai choisi de basculer en version 7.1. J’ai eu droit de mon côté à un beau message

Not Found

The requested URL /fast-cgi-nontexistent/index.php was not found on this server.

C’était sans compter la page citée plus haut qui indique qu’il faut mettre un

AddHandler ${php7} php

dans le .htaccess à la racine du site, et bien en fait ça ne marche pas ! J’ai un peu galéré pour trouver et pas mal tâtonné, voilà donc ce qui marche chez moi avec un hébergement mutualisé chez online.

RewriteEngine On
RewriteCond %{HTTP:HTTPS} !on
RewriteRule (.*) https://%{SERVER_NAME}/$1 [QSA,L,R=301]
<FilesMatch ^wp-config.php$>
 deny from all
</FilesMatch>
AddType application/x-httpd-php7-1 .php

Pour mémoire les premiers lignes Rewrite sont pour une connexion sécurisée HTTPS, la directive FilesMatch empêche d’accéder au fichier de configuration wp-config. C’est la dernière ligne qui permet de prendre en compte la version 7.1 de PHP.

Cependant j’ai mon extension de galeries photo NextCellent Gallery qui est un fork de la version 1.9.13 de NextGen Gallery qui n’a pas appréciée cette migration. C’est fonctionnel, mais esthétiquement moche avec la non prise en compte du fichier nggallery.css dans le thème Twenty Fourteen. Vu que le développement de NextCellent a l’air totalement stoppé depuis des années, je crains que je vais devoir passer à NextGen et ça risque de ne pas être immédiat et prendre du temps, je me garde sous le coude cette migration et je m’excuse du désagrément visuel. Je suis preneur également de toutes remarques et dysfonctionnements sur les sites du domaine hoarau.org que je n’aurai pas vu.

Modifier le genre des films dans kodi

Pendant longtemps j’ai utilisé l’extension WiMM qui permettait de changer le genre des films pour le mediacenter kodi.

C’est assez pratique car les scrapers qui récupèrent automatiquement les informations d’un film sur internet classent parfois certains films de manière assez fantaisiste, ainsi le dessin animé “la belle et la bête” va se retrouver dans le genre Fantastique alors que je préfère qu’il soit seulement dans le genre Animation. Aussi il est souvent utile d’avoir à modifier le genre pour pouvoir choisir plus aisément ensuite les films en les sélectionnant par le genre. Or depuis le passage à la version 18 Leia l’extension WiMM ne marche plus, il s’avère qu’elle n’est plus maintenue, son fork plus récent WiMM-ng ne l’est pas davantage. J’ai bien essayé de modifier le code de ce dernier pour le rendre compatible mais sans succès.

J’ai donc regardé ce qu’il pouvait exister comme alternative. A vrai dire, il existe des solutions si vous utilisez kodi sans l’utilisation d’une base de données partagée contenant les informations des films, c’est à dire que kodi se base sur les fichiers .nfo qui décrivent le film et sur des fichiers images fanart et poster contenant l’affiche du film. La première alternative s’appelle MediaElch.

En plus de pouvoir modifier le genre, vous pouvez à peu près tout modifier, accessoirement MediaElch peut être utilisé comme lecteur multimedia comme alternative à kodi.

Autre alternative, toujours dans le cas de l’utilisation de fichiers .nfo, tinyMediaManager qui est basé sur java.

Il permet également de tout modifier, en revanche les outils de recherche sont plus limités que MediaElch.

Maintenant si vous utilisez une base de données, les choses se gâtent, à vrai dire je n’ai pas trouvé d’alternative simple à WiMM. J’en suis pour l’instant réduit à modifier directement dans la base de données avec des requêtes SQL avec phpMyAdmin.

C’est sûr qu’on a fait mieux niveau convivialité mais c’est toujours mieux que de taper des requêtes SQL dans un shell. Avec phpMyAdmin on peut facilement sélectionner tous les films d’un genre particulier, et éditer ensuite les films qui ne sont pas dans la bonne catégorie en modifiant le genre.

J’en ai profité du coup pour mettre à jour la page kodi sur le site funix en détaillant l’installation des logiciels cités plus haut et leur utilisation.

Passage à la connexion sécurisée https

Je suis passé à la connexion sécurisée en passant de http à https pour l’ensemble de mes sites funix.org, hoarau.org et ce blog. Le https est utile pour sécuriser une connexion entre le client (le visiteur du site) et le serveur qui héberge le site et éviter ainsi que les données circulent en clair sur le réseau. C’est notamment absolument indispensable dans le cas de transactions sur un site commercial. Quel est donc l’intérêt pour des sites comme les miens ? En fait le https a tendance à devenir quelque peu la norme sur le web. Ainsi certains navigateurs stigmatisent les sites avec des connexions non sécurisées avec une mention d’avertissement, quant à Google il favorise également le référencement des sites avec https au détriment des sites en http. Bref, suffisamment de raison pour basculer en https.

Techniquement la connexion https repose sur le protocole SSL , le serveur dispose d’un certificat qui permet d’activer le chiffrement des données entre le serveur et le navigateur avec le protocole https via le port 443. Le certificat identifie de manière unique le serveur ou du moins l’individu ou l’organisation qui l’administre.

Je suis hébergé chez online qui offre https de base pour les services mutualisés. Le certificat est géré automatiquement par Let’s Encrypt qui est une des rares (et sans doute la seule) autorité de certification habilitée à délivrer des certificats gratuitement. Pour mes sites funix.org, hoarau.org j’ai simplement créé un fichier .htaccess à la racine des sites contenant :

RewriteEngine On
RewriteCond %{HTTP:HTTPS} !on
RewriteRule (.*) https://%{SERVER_NAME}/$1 [QSA,L,R=301]

Ce code gère la redirection automatique de http vers https, donc on peut toujours pointer sur les anciennes adresses. Pour ce blog qui tourne sous wordpress, je n’ai pas créé de lignes particulières pour le fichier .htaccess. J’ai installé et activé simplement l’extension Really Simple SSL. Elle gère également la redirection automatique de http vers https.

Je n’ai pas observé de bogues manifestes sur l’ensemble de mes sites, je suis néanmoins preneur de tout retour sur le moindre dysfonctionnement.

Sortie de kdenlive 17.08.2

Le logiciel de montage vidéo kdenlive vient de sortir dans sa version 17.08.2, en fait en farfouillant dans le fichier ChangeLog j’ai découvert quelques évolutions dont je n’avais pas fait attention et qui sont certainement apparues dans les versions juste précédentes. Ainsi il est possible d’appliquer des effets aux fichiers bruts. Dans la fenêtre ci-dessous, je glisse un effet dans la zone Effets à la source qui correspond à un fichier brut.

Dans la zone de projet je découvre également quelques évolutions, on peut créer des répertoires pour classer plus proprement les rushs.

On retrouve également quelques fonctions qui agissent sur la zone de sources du projet en cliquant sur les 3 barres horizontales à gauche du champ Rechercher.

Je constate par contre que le mode permettant d’utiliser les ressources du processeur graphique (GPU) via la bibliothèque movit est toujours aussi instable. Il faudra encore passer par les clips intermédiaires (proxy) pour pouvoir monter de la HD.

L’autre logiciel de montage vidéo OpenShot Video Editor est sorti dans sa version 2.4.0, mais je bute sur cette erreur pour compiler la bibliothèque libopenshot 0.1.8

libopenshot-0.1.8/src/bindings/ruby/openshot.i:43: Error: Syntax error in input(1).

il semblerait que ça vienne d’une version trop récente de ruby (2.4.2) mais même en revenant à la dernière version stable 2.3.5 j’obtiens la même erreur. Donc pour l’instant je suis coincé pour tester cette nouvelle version en attendant que quelqu’un s’empare du problème.

J’en profite pour signaler que j’ai mis à jour mon site FUNIX, les dernières modifications sont :

– page outils de base pour la vidéo, passage à gpac 0.7.1, x264-snapshot-20171007-2245, movit 1.5.3, opencv 3.3.0 et ffmpeg 3.3.4. J’ai cessé d’essayer de compiler l’option opencv avec ffmpeg et du reste je ne suis pas sûr que ça serve réellement à quelque chose, par contre il est nécessaire de compiler opencv avec ffmpeg
– page conteneur vidéo, passage à libmatroska 1.4.8 et mkvtoolnix 16.0.0
– page montage vidéo, passage aux logiciels de montage vidéo kdenlive 17.08.2, Openshot Video 2.4.0, logiciel d’animation 2D Synfig Studio 1.2.1 et le logiciel d’animation 3D blender 2.79
– page transcodage vidéo, passage à avidemux 2.7.0

 

Launchpad Novation MK2 et linux

Sous la pression de mon artiste de fille j’ai acheté un launchpad Novation MK2, il est certes fourni avec une version allégée de la suite logicielle d’Ableton, mais mon objectif est quand même de le faire fonctionner sous linux. Au fait un launchpad c’est quoi ? C’est une sorte de tablette généralement carrée avec une matrice de boutons 8×8 pour la MK2.  Elle permet d’associer un sample à chaque bouton, de lancer des commandes pour contrôler un mixer par exemple pour un travail de création ou de performance live. Des artistes comme Jain en sont friands, d’ailleurs sur cette vidéo on peut la voir s’en servir en live dans une version bien plus évoluée que le MK2.

Bref revenons à Linux, giada et luppp sont sans doute les logiciels qui se rapprochent le plus d’Ableton, malheureusement pour l’instant je n’ai pas réussi à les faire prendre en compte le launchpad Novation MK2. Seul le logiciel de DJ Mixxx reconnait parfaitement le launchpad, mais son utilisation n’est pas vraiment adaptée au final et on lui préfèrera nettement un outil de console DJ classique.

On trouvera des détails sur l’installation du launchpad avec Mixxx sur la page Funix sur l’installation des logiciels de Musique Assistée par Ordinateur.

Continuer la lecture de Launchpad Novation MK2 et linux

Passage à kdenlive 17.04.3

Je suis passé au logiciel de montage vidéo kdenlive dans sa version 17.04.3, c’est surtout une version avec des corrections de bogues qui n’apporte pas d’évolution sensible. Comme d’habitude, je préfère partir des sources et tout reconstruire pour bénéficier des optimisations et de toutes les options, on trouvera par ici le détail de la compilation. Ce n’est pas très sorcier et je réponds à tous les mails en cas de besoin.

J’en ai surtout profité pour mettre à jour mon tutoriel sur le montage vidéo avec kdenlive vu que maintenant le logiciel est correctement francisé et on ne voit plus trace d’un mélange de franglais.

Tant qu’à faire j’ai mis à jour mon site FUNIX, voilà les dernières modifications:

page divers
– page trucs et astuces, mise à jour des astuces liées aux logiciels libres de mon blog
– page ma config, suite mise à niveau vers Mageia 6

pages multimedia
– page media center avec kodi passage à la version 17.3 krypton
– page outils de base pour la vidéo, passage à faad 2.8.0, x264-snapshot-20170715-2245, x265 2.5, frei0r 1.6.1, vid.stab 1.1.0, movit 1.5.1, eigen 3.3.4 et libepoxy 1.4.3
– page conteneur vidéo, passage à mkvtoolnix 13.0.0
– page lecteur vidéo, passage à live.2017.06.04, passage à vlc 2.2.6 et xine-lib-1.2.8
– page montage vidéo, passage aux logiciels de montage vidéo kdenlive 17.04.3, LiVES 2.8.7, Openshot Video 2.3.4 et du logiciel de composition 3D blender 2.78c
– page outils audio divers, passage à MusicBrainz Picard 1.4.2 outil pour pouvoir taguer automatiquement les fichiers mp3
– page tutorial montage vidéo avec kdenlive, passage à kdenlive 17.04.3 francisé

 

Linux et onduleur

A la faveur d’une coupure de courant je me suis rendu compte que les batteries de mon onduleur speex pp210 étaient nazes.


du coup mon serveur Poweredge T310 est tombé brutalement, heureusement sans conséquence facheuse. Ni une ni deux, j’ai commandé deux batteries en remplacement et j’ai configuré NUT comprendre Network UPS Tools sur mon serveur. J’ai d’abord essayé le package par défaut de ma mageia mais rien ne marchait finalement j’ai installé les tarballs de NUT avec la version 2.7.4 que j’ai compilé avec les options suivantes:

./configure --with-cgi --with-cgipath=/usr/local/apache2/cgi-bin --prefix=/usr/local --with-statepath=/var/state/ups --with-user=ups --with-group=ups --with-pidpath=/var/run/nut

voilà ce que ça donne avant de lancer la compilation

Configuration summary:
======================
build serial drivers: yes 
build USB drivers: yes 
build SNMP drivers: no 
build neon based XML driver: no 
enable Avahi support: no 
build Powerman PDU client driver: no 
build IPMI driver: no 
build Mac OS X meta-driver: no 
build i2c based drivers: no 
enable SSL support: yes (OpenSSL)
enable libwrap (tcp-wrappers) support: yes 
enable libltdl (Libtool dlopen abstraction) support: yes 
build nut-scanner: yes
build CGI programs: yes 
build and install documentation: no 
build and install the development files: no

quant à mon onduleur, quand je le branche sur son port USB,

Continuer la lecture de Linux et onduleur

Collection de ThinkPad

Je commence à collectionner les thinkpad de la gamme X, ce sont d’excellents ultra portables de la gamme professionnelle qui coûtent neufs aussi chers que les MacBook donc autour de 1200-2000€TTC. La qualité de construction est en béton, ils sont légers, endurants sous batterie, performants, le seul reproche qu’on pourrait leur faire et qu’ils sont moches…

Je me suis rendu compte qu’on pouvait en trouver bradé sur ebay à la faveur de renouvellement de parc d’entreprise. On les trouve autour de 200€ dans un état souvent impeccable, le clavier n’est pas toujours en français mais avec des stickers le tour est joué. J’ai donc commencé en 2011 par acheter un IBM Thinkpad x60s que j’ai remplacé un an plus tard par un Lenovo Thinkpad x200, Lenovo ayant racheté la branche PC d’IBM sans déroger à la qualité. Plus tard je suis passé au Thinkpad X220 sans m’être délesté de mes deux précédents portables, l’un étant utilisé par ma fille et l’autre étant devenu le PC mediacenter connecté à la TV.

Depuis peu je suis passé au X230, il m’a coûté 194€ frais de port compris (alors qu’il vaut neuf autour de 1300€) et possède encore d’excellentes performances. Il est livré avec windows 7 pro qui cohabite maintenant avec la mageia 6 Cauldron.

Continuer la lecture de Collection de ThinkPad

Sortie du media player KODI 17 krypton

J’utilise le media player KODI (ex XBMC) comme lecteur de salon, il est installé sur un ThinkPad X200 dont la sortie vidéo est branchée sur un écran TV de salon. Je le pilote affalé sur mon canapé à partir d’un clavier sans fil avec souris intégrée. KODI est alimenté par ma bibliothèque multimedia  présente physiquement sur un serveur perso Dell PowerEdge T310.

KODI vient de sortir dans sa version 17, nom de code Krypton. L’évolution majeure la plus visible est au niveau de son interface avec le thème par défaut Estuary qui change radicalement du thème par défaut précédent Confluence. On aime ou on aime pas, personnellement c’est plutôt mitigé, je trouve un peu dommage que toutes les icônes ne tiennent pas dans l’écran même en jouant avec tous les formats d’affichage. Mais pour ceux qui étaient attachés au précédent thème Confluence de la Jarvis on pourra trouver des thèmes compatibles à la Krypton qui s’en rapprochent.

Continuer la lecture de Sortie du media player KODI 17 krypton