GPS TOMTOM le déclin

J’avais exposé dernièrement dans un post les déboires que j’ai connues en utilisant un GPS TomTom Via135 lors de mes dernières vacances. Pour résumer, il était totalement inutilisable dans les grandes villes et en montagne, son algorithme est plus que discutable car alors qu’on a choisit l’autoroute, il vous écarte des grands axes de circulation pour vous faire prendre des petites routes, voire des chemins quasi impraticables, j’y ai laissé la prise d’une attache remorque. Cerise sur le gâteau, il ne connaît pas certains sites et lieux dits. Ce qui me fait dire que mon GPS TomTom a un sérieux problème de calculateur et de puce GPS. Dans le même temps ma tablette avec Navfree et des cartes d’OpenStreetMap s’est parfaitement comportée, choisissant toujours les itinéraires les plus utilisés, ne décrochant jamais en montagne (sauf dans les tunnels bien entendu) ou en ville, et avec des cartes bien plus complètes que celles de TomTom. Au point qu’au bout de quelques jours de vacances itinérantes en Espagne et Portugal, j’avais abandonné mon GPS au profit de ma tablette, qui est du reste également un excellent moyen pour faire du tourisme en mode piéton. C’est quand même une grande déception, car j’ai eu pendant des années un GPS TomTom Start qui marchait (et qui continue à marcher) très bien mais limité à la France.

Je m’en suis évidemment ouvert au SAV et sur le forum de TomTom.  Beaucoup ont abondé dans mon sens, en rajoutant que TomTom qui a longtemps été leader du marché s’est totalement laissé dépasser, y compris par les logiciels libres, d’autres ont rajouté que certains marques comme Mio avaient des algorithmes bien plus performants. Pas la peine de chercher ces posts ils ont été systématiquement supprimés quelques heures après avoir été postés, je constate qu’on a le sens de la critique chez TomTom…  Du côté du SAV, pas mieux, évidemment c’est moi qui ne sais pas me servir de mon GPS, j’ai eu la surprise d’apprendre que parfois il faut laisser le GPS tourner à poste fixe pendant une heure pour que le calcul de position converge !  Dans un voyage itinérant comme j’ai pu faire, c’est vachement pratique, alors que dans le même temps ma tablette convergeait en deux minutes max. Bref aujourd’hui, j’ai définitivement basculé sur ma tablette pour les grands voyages, j’ai remisé dans un coin mon GPS TomTom VIA 135 inutilisable et invendable, et j’ai ressorti mon vieux TomTom Start pour les usages au quotidien dans les parages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti robot *