Garmin Forerunner 735XT suite et fin

Dans un précédent post je dressais un retour d’expérience d’utilisation de la montre GPS Garmin Forerunner 735XT. Ma pire crainte s’est concrétisée, j’avais quelque doute sur la solidité de la montre et en retour d’une sortie en planche à voile, j’ai constaté que l’écran était complètement fêlé. Elle a dû recevoir un choc en navigation, je m’en suis pas rendu compte sur le moment, vu qu’elle est “protégée” par ma combinaison. L’écran de protection supplémentaire sur l’écran n’a pas servi à grand chose ou peut être à empêcher une casse plus importante et une entrée d’eau.

C’est une grosse déception, cette montre est faite pour parader dans les salons, mais n’est absolument pas faite pour les activités sportives. Passez votre chemin si vous pratiquez le VTT, le trail, la randonnée, le kite, la voile ou comme moi le surf et la planche à voile, enfin tout sport où il y a un risque de chute ou de se prendre un coup. Je ne comprends pas que ce critère de solidité ait été totalement négligé par les ingénieurs de Garmin alors qu’il était bel et bien présent sur la génération précédente de Forerunner qui respirait la solidité.

Ma montre est maintenant totalement HS pour la planche à voile, je m’en sers plus que pour le footing, ça fait cher la montre du coup pour ce qu’en j’en fais. Je suis désespéré de constater qu’il n’existe pas sur le marché de montre connecté conçue pour être robuste, une sorte de montre G-Shock connectée.

Laisser un commentaire