Mageia 7 sur un lenovo ideapad 100S 11IBY

Ma fille utilise pour ses études un thinkpad T440p avec mageia 7.1 dessus, elle fait sensation dans l’amphi avec son environnement XFCE.

la plupart des étudiants découvrent totalement linux et trouvent ça super cool, du coup ça en motive un certain nombre pour basculer.
A part ça, elle trouve maintenant que le portable est un lourd pour se coltiner tous les jours dans son sac. Du coup j’ai trouvé sur ebay au Royaume Uni un Lenovo IdeaPad 100s 11IBY qui est un vrai poids plume pour à peine 120€ frais de port inclus, il pèse moins d’un kg et a une coque rouge, la grande classe !
Certes il n’est plus tout récent, ce n’est qu’un processeur Atom, c’est pas un foudre de guerre mais pour faire de la saisie de note en amphi, ça suffit largement, elle travaille ensuite sur son Thinkpad. Ayant un clavier qwerty je me suis contenté de mettre des stickers azerty et de configurer la langue française par défaut. Pour l’installation, il était fourni de base avec Windows 10, par flemme je pensais laisser Windows 10. Mais il se trouve qu’il était fourni avec une version de base sans les drivers Lenovo et je me suis retrouvé avec un PC avec clavier et souris intégré inopérants, cela marchait qu’avec des périphériques USB. Qu’à cela ne tienne, je prends le temps d’installer les drivers et là je récupère les fonctionnalités attendues du PC si ce n’est que je me retrouve avec un Windows avec un mélange de français anglais assez désagréable. Je lance une mise à jour et là impossible de me connecter via le code PIN, je trouve une astuce pour rebooter en tant qu’ administrateur et là je galère pour pouvoir me connecter nominalement. Ça me prend la tête à un tel point, que je vire aussitôt Windows, j’installe Mageia 7 64bits et en moins de 2h, je me retrouve avec une installation parfaitement fonctionnelle et personnalisée. L’installation s’est passée comme une lettre à la poste, tout a été parfaitement reconnu et la mise à jour vers 7.1 une formalité. Et voilà ce que ça donne, toujours avec un environnement XFCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti robot *