Archives de catégorie : Nautisme

Tout ce qui touche les activités liées à la mer, voilier, planche à voile, funboard, surf

En vacances !

Ca y est je suis en vacances depuis aujourd’hui bien décidé à achever le muret en pierre de taille autour de la piscine et le local technique. J’ai commencé la journée à aller me réapprovisionner en sable au magasin de gros oeuvre du coin, puis la truelle à la main alors que je m’apprêtai à attaquer le mortier, je n’ai pu résister à l’appel du vent, j’ai fourré mon matériel de planche à voile dans la voiture et direction la plage ! Bonjour les bonnes résolutions…
Je me suis retrouvé du côté de la Bergerie sur la presqu’ile de Giens à Hyères, vent dans les 30 noeuds établis avec des claques énormes (météofrance avait annoncé des rafales à 95km/h). J’ai mis ma mini voile de 3.4, ce qui m’empêchait pas d’être complètement à la rue. Navigation limite survie pendant toute la session, à essayer d’éviter de m’envoler à la moindre vague, j’ai quand même pris le bouillon à plusieurs reprises. Allez tiens une petite photo en fin de session.

La Bergerie le 26-10-06

Ca restitue évidemment assez mal l’ambiance sur place, avec le vent, l’odeur de la mer et le sable qui vole !

Bon en rentrant j’ai été pris de remords et je me suis précipité sur ma bétonnière, j’ai avancé de 2m mon muret et j’ai commencé à boucher les trous sous mes tuiles du garage.

Coup de vent

Avis de grand frais voire coup de vent sur le Var aujourd’hui, du coup je suis parti au boulot la voiture à ras bord de mon matériel de planche. J’ai piétiné toute la journée en zieutant la fenêtre avant de pouvoir m’échapper en fin d’après midi. Je ne me suis pas arrêté à l’Almanarre du fait de l’absence de vague, je me suis mis à l’eau du côté de la Madrague, parking à bloc de plancheux locaux, plan d’eau lacéré par une cinquantaine de planches avec un vent à donf. Comme le vent a toujours tendance à s’effondrer en fin d’aprem, j’ai surtoilé en 4.0, une 3.4 aurait suffi. Pas beaucoup de vagues comme d’habitude avec un vilan clapot, mais globalement je me suis bien éclaté, je suis sorti quand le vent a commencé à tomber, de toute façon il était temps il commençait à faire nuit !
D’après les observations de vent en temps réel le vent est monté jusqu’à 80km/h dans les rafales et 50km/h en moyenne, pas mal pour la crevette que je suis.

A l’eau !

Profitant d’un avis de grand frais je suis allé plancher du côté de la presqu’ile de Giens, 50km/h établi avec des claques à 80km/h, dans les 7-8 beaufort, autant dire un vent à décorner les boeufs. Je me suis mis à l’eau du côté de la Madrague. Pour une fois aucun problème pour se garer, pas ou quasiment pas de touriste, il faut dire que sur la plage, on mange du sable et il faisait loin d’être chaud, je n’ai pas regretté de me mettre en intégrale. Gréé en 3.4 à peine surtoilé, je suis resté beaucoup du côté du Passe Pied où il y avait un semblant de vagues, mais ça restait pas terrible. J’ai tiré des bords jusqu’à l’Almanarre c’était pas mieux côté vagues, en plus y avait plus de monde. 2h de nav au total, un peu vanné maintenant.
Voilà une petite photo prise à l’issue de la session

La Madrague le 25 août 2006

Session de funboard

Ras le bol des travaux à la maison, j’ai totalement décroché aujourd’hui j’ai profité d’un coup de vent pour aller du côté de la presqu’île de Giens faire un peu de planche à voile. Vu le peuple je suis parti assez tard, arrivée vers 17h au parking de la Madrague qui était à bloc, le vent n’est pas assez fort pour que les touristes mangent du sable et s’en aillent, y avait quand même un bon 6 beaufort. Fallait ensuite se frayer un passage avec le matériel entre les serviettes et au dessus des têtes, génial, pour enfin toucher l’eau, et quelques centaines de mètres plus loin la zone réservée aux véliplanchistes.
J’aurais du mettre ma 4.7 mais elle est complètement explosée, du coup je me suis rabattu sur la 5.6, j’étais quand même bien surtoilé, limite à la rue, mais bon vu la quasi absence de vagues, ça le faisait sans problème. J’suis longtemps resté entre le Passe Pied et l’Almanarre, y avait moins de monde et un semblant de mini vagues, j’y ai croisé Eric Thieme bien reconnaissable avec son F808 dans la voile.
Ca faisait un bout de temps que je n’avais pas navigué, mais je n’ai pas trop perdu, c’est comme le vélo ! Ce soir je suis un peu vanné, une bonne nuit en perspective.

A l’eau

Après une longue période d’abstinence du fait du chantier de ma maison je me suis fait une petite session de planche à voile du côté de la presqu’ile de Giens à la Madrague pour être précis. Je m’attendais à avoir un vent supérieur à 25 noeuds, du coup je n’avais pas pris mes deux flotteurs mais que le petit de 76l, finalement il n’y avait que 20 noeuds grand maximum, heureusement que j’avais pris ma 5.5 car sinon je me serais déplacé pour rien. J’ai pas l’habitude de mettre ma 5.5 sur mon flotteur de vague de 76l mais finalement ça le faisait, même avec mon mini aileron, je n’ai pas été gêné, la planche part vite au planning, elle remonte bien et les spinouts sont limités, j’avais même l’impression d’aller vite d’autant que le plan d’eau était quand même assez plat, Eric Thieme (F808) m’a dépassé en me laissant quasiment sur place et j’ai vite relativisé…
J’ai pas trop perdu, en 2h de temps j’ai loupé que deux fois mes jibes, agréablement surpris de voir également que c’était pas trop la foule encore, il faut quand même arriver assez tôt pour espérer trouver une place pour se garer, j’étais quand même mieux en Bretagne pour cela, on peut pas tout avoir.
Ma fière monture sur la plage de la Madrague
Ma fière monture sur la plage de la Madrague.