Archives de catégorie : Randonnée

Randonnée en VTT, canoë kayak ou tout simplement à pied

Ascension du volcan du piton de la fournaise

Je continue dans la mise en ligne de mes vidéos et photos sur l’île de la Réunion  avec l’ascension du volcan de piton de la fournaise. J’ai créé sur mon site perso une page à ce sujet qui relate cette randonnée. Nous l’avons commencée dans des conditions déplorables avec de la bruine, du brouillard, du vent fort et des températures glaciales qui nous a contraint à nous emmitoufler pour nous protéger à la fois du froid et de la pluie, comme on peut le voir sur la photo ci-dessus.

La progression dans ces conditions n’est plus vraiment un plaisir, seul l’espoir que ça se découvre conformément à ce que la météo avait prévu nous poussait à avancer. Fort heureusement nous avons tenu le coup et après avoir attendu 3/4 d’heure au sommet, le miracle est arrivé avec le ciel qui s’est totalement dégagé, ce qui nous a permis de voir le cratère du Dolomieu dans toute sa splendeur.

Vu les conditions qui sont vite devenues excellentes nous avons continué le tour du cratère, pour la suite je vous invite à lire la page consacrée à cette randonnée ou mieux encore à regarder cette vidéo issue des séquences prises avec ma caméra GoPro HD3 fixée à mon bâton de marche.

Go Sport Scrapper 7

Je constate qu’un certain nombre d’entre vous arrive sur mon site après avoir fait une recherche sur le VTT Scrapper 7 de GoSport après les deux articles (premier article, deuxième article) que j’ai pu écrire sur ce sujet. Voilà un bref bilan après 3,5 années d’utilisation. Je l’utilise pour aller au travail (bitume essentiellement) avec 15km tous les jours avec un profil de terrain très vallonné, descente le matin et côte au retour. Je fais régulièrement des sorties sur chemin et en tout terrain, avec des sorties entre 50 et 100km. Soit à peu près 1000km par an.




Au total, j’ai parcouru autour de 3500km, je me suis retrouvé dans le décor 4 fois (sans gravité heureusement) le plus souvent avec la priorité non respectée par les voitures, il faut dire que sur un vélo on est tel un super héros, on revêt une cape d’invisibilité pour beaucoup d’automobilistes, on est complètement transparent sur un rond point. Au bout de 3000km j’ai du faire recharger l’huile des freins à disques et faire changer les patins de frein. Vu l’appareillage dont il faut disposer pour ce genre d’entretien, c’est le principal défaut des vélos à freins à disque, on ne peut plus le faire soi même simplement, et il faut surtout espérer de ne pas avoir une avarie à ce niveau en sortie. J’ai également du changer le dérailleur arrière suite à mes différentes chutes.

Aujourd’hui j’ai changé les pneus, celui de l’arrière était franchement fatigué, j’ai choisi des Michelin Country Dry qui sont plus adaptés aux terrains que je pratique habituellement.

scrapper7A part ça, je reste très satisfait de mon achat, un bon choix pour faire de la distance sur chemin/bitume et un vrai passe partout sur terrain difficile. Il commence à avoir vu du pays vu que je l’emmène avec moi pendant mes déplacement, les chemins de terre volcanique de l’Islande, le macadam des rues de la côte est des États Unis, les chemins de terre de l’Uruguay, le Portugal et Lisbonne.

Tour de Bélem Le sentier côtier du nord de l’Espagne.

Scrapper en EspagneLes Açores et l’île de de Sao Miguel.

Scrapper et Açoreset une petite vidéo d’une superbe descente aux Canaries sur l’île de Ténérife.

(Edit) Mon Scrapper a fini plié par une voiture qui m’a refusé une priorité, de fait j’ai changé de vélo, je n’ai pas choisi le nouveau Scrapper 7 pour la simple raison qu’il n’y a plus que 2 grands plateaux et le plus grand n’a pas assez de dent, ça me gêne car je peux faire pas mal de route parfois et j”ai besoin d’avoir du développement. J’ai donc opté pour un Giant Talon 1.

Ascension du piton des neiges

J’ai créé une section sur l’île de la Réunion sur ma page personnelle, je compte y mettre des comptes rendus de chacune de mes randonnées. Pour l’instant elle ne contient qu’une seule page, il s’agit de l’ascension du piton des neiges qui est le plus haut sommet de l’île de la Réunion et qui culmine à 3070m. Contrairement à ce qu’on pourrait croire vu qu’on est sous les tropiques, durant l’hiver austral (juillet août), ça caille sévère au sommet, il faisait 3° et avec l’effet du vent glacial, la température ressentie devait être dans les -3° !

Malgré cela nous avons décidé de planter la tente au sommet pour assister au coucher et au lever du soleil. Nous avons eu la chance de réaliser l’ascension sous le soleil avec un ciel relativement dégagé ce qui nous a permis de voir le cirque de Cilaos complètement dégagé jusqu’à la mer au loin.

Le cirque de Cilaos

Au bout de 5h de montée nous avons atteint le sommet, nos prédécesseurs randonneurs ont laissé des petits mots sur des tissus à l’image de ce qui se peut se faire sur les plus hauts sommets de la planète dans l’Himalaya.

Le sommet

La suite de l’aventure sur la page de mon site perso.  J’avais pris ma GoPro HD3 qui était fixée au sommet de mon bâton de marche et mon appareil photo Nikon Coolpix P510, voilà la vidéo issue de mes prises de vue.

Sur un air de musiques réunionnaises.

 

Descente VTT au bike park de Saint Lary Soulan

J’ai eu l’occasion pendant un séjour dans les Pyrénées ce mois d’août de tester le bike park de Saint Lary Soulan. C’est la station de piste du pla d’adet qui se trouve autour de 2000m d’altitude qui est reconvertie en un immense terrain de jeu pour les VTT et en particulier pour le vélo de descente. On paye un forfait (14€ la journée) qui vous permet de monter avec sa monture avec le télésiège qui vous emmène à 2051m d’altitude, il ne vous reste plus qu’à dévaler les 351m de pente en utilisant une des 8 pistes (3 bleues, 4 rouges et 3 noires). Il y en a pour tous les goûts et niveaux, cela va du débutant jusqu’au champion avec des parcours vraiment très relevés.

Pour ma part j’avais loué un vélo donc je ne pouvais pas faire n’importe quoi d’autant que je n’avais pas loué les protections qui vont avec. Néanmoins ça ne m’a pas empêché de prendre des pistes rouges et de me faire quelques belles frayeurs. Dans la matinée où j’ai pratiqué, le SAMU est intervenu à deux reprises pour deux belles chutes qui se sont soldées par un poignet cassé et un gars qui ne se souvenait de plus rien.

Voici la vidéo complète d’une de mes descentes.

et voici la trace GPS du parcours total, remontées mécaniques incluses.

J’ai réalisé une pointe à 48km/h quand même.

Sortie VTT autour de Landéda

Profitant du beau temps on s’est fait une sortie familiale en VTT dans le nord Finistère, au départ de Paluden en longeant l’Aber Wrac’h jusqu’à la côte en passant par les dunes de Sainte Marguerite puis en revenant sur Lannilis en passant par les chemins qui desservent les champs. Cela donne ce parcours

22,05km parcourus en 2h30 dont 1h53 en mouvement. La trace GPS peut être téléchargée par ici. J’ai réalisé un “time lapse” avec ma caméra GoPro en mode prise de photo toutes les 5s. Voilà le résultat

Je suis un peu déçu par le résultat, j’aurais du prendre une photo toutes les 2s.

Timelapse en VTT

J’ai réalisé ma première vidéo timelapse, c’est en fait une suite de photos prises à intervalle régulier, cela donne une vidéo à un rythme très accéléré. J’ai réglé ma caméra GoPro pour prendre une photo toutes les secondes, ça m’a donné un bon millier de photos. Dommage que je sois tombé à court de batterie, la sortie VTT n’est pas complète.
Une fois monté sous kdenlive voilà ce que ça donne.

Je trouve le résultat plutôt sympa, ça ouvre des perspectives.

Sortie VTT presqu’île de Crozon

Profitant d’une rare belle journée ensoleillée hivernale bretonne, on s’est fait une boucle VTT du côté de la presqu’île de Crozon. Au départ de la plage de la Palue en poussant vers le cap de la chèvre en empruntant une partie du sentier côtier GR34. Je sais c’est mal de faire du vélo sur un sentier de grande randonnée, mais de toute façon beaucoup de passage sont au bord de précipices et il vaut mieux  mettre pied à terre et pousser le vélo.

Les paysages sont évidemment magnifiques et on peut profiter du spectacle des surfeurs qui s’en donnent à coeur joie avec les trains de houle qui arrivent du fin fond de l’Atlantique.

On est tombé en plein pendant l’évènement windsurfesque Hibiscus Naish Party 2, malheureusement c’était pas le jour pour sortir les planches à voile, c’était nickel par contre pour le surf.

Pour en revenir à la rando VTT, voilà le parcours parcouru, 3/4 de chemins et sentiers et le reste avec une portion de route.

La trace gps au format gpx est ici. Le rythme est sénatorial, c’est bien plus de la promenade que du sport de haut niveau.

 

Circuit VTT au départ de Porspoder

La journée de beau temps a été mise à profit pour effectuer le circuit n°3 VTT de la FFC du pays d’Iroise. C’est un circuit balisé au départ de Porspoder plutôt orienté cyclo tourisme connu sous le nom de circuit des menhirs car on en croise un certain nombre sur la route. En voici un bel exemplaire situé à la sortie de Porspoder.

Il s’agit du menhir de Kérhouézel qui fait 7m de haut. Finalement il y avait un peu trop de bitume, on a bifurqué en prenant des sentiers de traverse en prenant le circuit VTT n°9 qui est également balisé. Ce circuit est plus fun car il emprunte des chemins entre les champs. On a rejoint ainsi l’aber Ildut avec la rivière Vern qu’on a longé via le GR34. Au final voici notre trace GPS.

Cela représente 27km au total, parcouru en 1h49 (temps de pause non compris) à la vitesse moyenne phénoménale de 14,8km/h avec une petite pointe à 37,8km/h. La trace GPS est téléchargeable par ici.

 

Randonnée VTT dans le massif de l’Esterel

De retour de vacances, j’ai séjourné au pied du massif de l’Esterel dans le Var au bord de la mer, pour cette occasion on avait pris nos VTT pour quelques randonnées dans le massif. C’est un espace complètement vierge et sauvage qui contraste par rapport à la côte largement bétonnée et qui (sur)grouille de vie. Ca ressemble à ça.

Le massif est traversé par 100km de pistes pour vélo, malheureusement elles sont peu balisées, il faut se procurer une carte de l’office national des forêts qu’on trouve dans les offices de tourisme locaux pour pouvoir s’y retrouver. Voilà le parcours parcouru

et voici la trace GPS (au format gpx). Cela représente un peu plus de 21km avec un gain d’altitude total de 391m (ça grimpe quelque peu). Certes la période d’été n’est pas la plus favorable avec les fortes chaleurs, mais c’est largement rendu supportable par le cours d’eau qui parcourt le ravin du “mal infernet” (prénommé ainsi car on y jetait au moyen age les pestiférés !) dans lequel on peut se baigner. Mis à part certains tronçons très pentus et caillouteux, c’est très largement accessible. On y a fait des rencontres étonnantes comme ce renard absolument pas farouche.

et voilà la vidéo embarquée de cette randonnée avec diverses expérimentations de montages de ma caméra embarquée GoPro, cela donne différents angles de vues dont certains assez surprenants.

 

Piloter un garmin forerunner sous linux

Comme promis j’ai créé une page sous funix qui présente les différents outils pour piloter un garmin forerunner à partir de linux. Lors de la rédaction de cette page sur internet j’ai découvert qu’on pouvait piloter un garmin à partir du navigateur firefox grâce à un plugin en se connectant sur connect.garmin.com. On peut ainsi très facilement télécharger ses courses comme on peut le voir sur cette copie d’écran.

On peut également visualiser ensuite chacun des trajets et les rendre publiques ou pas sur le site garmin pour le reste de la communauté.

On peut même uploader des fichiers présents sur le disque dur vers le forerunner. A vrai dire c’est très supérieur à ce que j’ai pu trouver auparavant en terme d’outils de visualisation, c’est très certainement ce que j’utiliserai à l’avenir.