Mise à jour de mon carnet de voyage sur l’île de Pâques

L’autre jour il y a eu un reportage sur l’île de Pâques sur Arte, ça m’a permis de compléter un peu ma section sur cette ile mythique notamment la page consacrée à son histoire. J’en ai profité pour mettre à jour la page sur l’île de Pâques de wikipedia qui ne prenait absolument pas en compte les derniers travaux des archéologues et chercheurs et qui était bourrée d’erreur. Ca fait froid dans le dos de savoir que plein d’autres pages de wikipedia doivent être dans le même état, c’est comme internet d’une manière générale il y a à prendre et à jeter, cela dit sous ces soupçons de respectabilité on aurait tendance à faire confiance à cette encyclopédie en ligne.
Pour donner envie d’en savoir plus sur cette île, une vue du flanc du volcan éteint Rano Raraku qui servait de carrière aux célébres Moaï (prise par votre serviteur en 2003).
Rano Raraku

Montage de la piscine

Le week end de la pentecote a été mis à profit pour commencer à monter la piscine en kit. Finalement le montage est relativement aisé, bien loin de ce que je m’imaginais. Il nous a suffit de deux jours à deux personnes pour monter la structure tout en assurant l’horizontalité de l’ensemble.
Nivellement de la piscine
Finalement cette étape est de loin la plus délicate, car s’il y a un décalage, c’est cuit on ne pourra plus le rectifier ou du moins très difficilement une fois que tout sera scellé.
Le week end prochain on attaque le béton.
Sur mon site perso, j’ai essayé de décrire les différentes étapes du montage, c’est par ici.

Début du construction de la piscine

Dans la section
Home sweet home de mon site perso, j’ai rajouté une page sur la construction de la piscine.
Pour raison purement économique, j’ai choisi de faire une piscine en kit et donc de la réaliser moi même en grande partie, ça promet des bonnes journées de travail, ça va être un peu limite pour qu’elle soit prête avant l’été mais on va faire le maximum. J’ai opté pour une piscine Soléo, le mode de construction est similaire à celui d’une waterair avec des panneaux métalliques tout autour tenus par des jambes de forces. J’ai profité d’une bonne promo lancée par ce constructeur pour s’implanter en France.

A l’eau

Après une longue période d’abstinence du fait du chantier de ma maison je me suis fait une petite session de planche à voile du côté de la presqu’ile de Giens à la Madrague pour être précis. Je m’attendais à avoir un vent supérieur à 25 noeuds, du coup je n’avais pas pris mes deux flotteurs mais que le petit de 76l, finalement il n’y avait que 20 noeuds grand maximum, heureusement que j’avais pris ma 5.5 car sinon je me serais déplacé pour rien. J’ai pas l’habitude de mettre ma 5.5 sur mon flotteur de vague de 76l mais finalement ça le faisait, même avec mon mini aileron, je n’ai pas été gêné, la planche part vite au planning, elle remonte bien et les spinouts sont limités, j’avais même l’impression d’aller vite d’autant que le plan d’eau était quand même assez plat, Eric Thieme (F808) m’a dépassé en me laissant quasiment sur place et j’ai vite relativisé…
J’ai pas trop perdu, en 2h de temps j’ai loupé que deux fois mes jibes, agréablement surpris de voir également que c’était pas trop la foule encore, il faut quand même arriver assez tôt pour espérer trouver une place pour se garer, j’étais quand même mieux en Bretagne pour cela, on peut pas tout avoir.
Ma fière monture sur la plage de la Madrague
Ma fière monture sur la plage de la Madrague.

Panique à bord

J’ai constaté aujourd’hui que mon site www.funix.org avait disparu de la toile ainsi que tous mes sous domaines associés, pire encore je n’avais plus accès au serveur ftp et je ne pouvais plus me loguer à la console d’administration de mon hébergeur online. Mon mail dans la foulée a été désactivé. Et évidemment pas moyen un dimanche de contacter qui que ce soit.
Finalement au bout de quelques heures c’est reparti mais toutes mes pages avec l’extention php3 n’étaient plus actives alors que celles en .php l’étaient. En catastrophe j’ai écrit ce petit script pour modifier toutes les pages html et php pour changer l’extension, il faut se balader manuellement dans toute l’arborescence et lancer la commande, ça marche plutôt bien.

#!/bin/bash
echo « On remplace php3 par php dans les fichiers .htm »
for f in `ls *.htm`
sed « s/php3/php/ » $f > $f.new
mv $f.new $f
done

echo « On remplace php3 par php dans les fichiers .php3 »
for f in `ls *.php3`
do
sed « s/php3/php/ » $f > $f.new
mv $f.new $f
done

echo « On renomme les fichiers .php3 en .php »
for i in `ls *.php3`
do
mv $i `basename $i .php3`.php
done

Finalement alors que j’avais terminé la migration sur mon serveur local juste avant de transférer, le site est revenu ! Je garde ça néanmoins pour la prochaine mise à jour, il y a maintenant plus aucune raison que je garde l’extension .php3.
Avec toute cette histoire je sais que j’ai perdu des mails, c’est quand même ça qui m’embête le plus.

Création d’une nouvelle section dans ma page perso

J’ai créé une nouvelle section dans ma page perso, elle se nomme « home sweet home » et décrit les différentes étapes de la construction de notre dernière maison neuve de la recherche du terrain jusqu’aux travaux post installation. Je donne des nombreux détails en terme de budget, planning, conseils pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure qui est loin d’en être une. Je considère que la maison neuve est bien plus avantageuse que l’achat dans l’ancien.
J’en dis pas plus je vous laisse découvrir cette nouvelle section sur mon site perso, et voilà le lien direct.
En attendant voilà une photo de la maison
Home sweet home
J’attends vos nombreux commentaires sur cette nouvelle section !

Man at work

Puisqu’après tout un blog est fait pour parler de soi dans ses moindres faits et gestes ou presque, je vais faire de même et m’écarter un peu de ce qu’on peut voir sur mes sites. Je n’ai pas fait que compiler cinelerra ou transcode sur kubuntu 5.10 ce long week end. Entre deux compils, j’ai préparé les fondations du futur escalier de ma nouvelle maison toute neuve, la porte d’entrée a la facheuse particularité de se trouver à quasiment 80cm par rapport au niveau du sol, génant pour rentrer quand on a une taille dans la moyenne. Dans l’action, j’ai réalisé également la semelle pour le pourtour de la terrasse.
J’ai fait tout ça avec une betonniere achetée la semaine dernière, je me demande encore comment j’ai pu m’en passer par le passé, c’est génial cette engin, amortie en quelques utilisations, sans compter que ça se revend super bien sur ebay.
Me voilà en pleine action
En plein béton.

Mise à jour de FUNIX

J’ai à peu près terminé la mise à jour de mes pages vidéo (ils manquent celles liées à ma carte d’acquisition vidéo Hauppauge PVR 350), j’en ai profité pour systématiquement rajouter les spécificités (k)ubuntu. J’ai notamment réussi à compiler cinelerra 2.0 ce qui s’est révèlé plutôt ardu, mais on y arrive ! A part ça tout fonctionne, kino en tête, toujours aussi stable et qui répond pleinement à mes attentes en particulier dans sa dernière version 0.8.1. A oui quand même, un truc plutôt ennuyeux, pas moyen de faire fonctionner ma webcam, son utilisation fait freezer complètement le système ! On ne peut même pas le pinguer à distance, il ne reste plus que la mise hors tension. La webcam utilise le module spca5xx, il est intégré par défaut à la kubuntu 5.10, il se charge sans problème au branchement de la webcam, mais dès qu’on accède au périphérique qui va bien (/dev/video0), ça freeze sans évidemment laisser aucun message d’erreur, le comportement est le même avec la dernière version du module 🙁
Suite à toutes ces manips j’ai mis à jour mon site funix, prochaine étape, très probablement l’installation de mon serveur avec la prochaine version de (k)ubuntu.
Sinon je n’ai toujours pas réussi à récupérer mes fichiers OpenOffice 1.1.X sous OpenOffice 2.X, c’est un point bloquant pour ne pas passer en version 2 d’OpenOffice.

Configuration de ma kubuntu

Je termine la configuration de ma kubuntu. Tout d’abord j’ai longtemps buté sur un problème NFS, j’utilise beaucoup l’automontage à partir de mon serveur, ça marchait mais avec des gros timeouts, avec les messages d’erreur suivant dans /var/log/syslog:

Apr 28 12:12:48 mobile kernel: [4314867.911000] lockd_up: makesock failed, error=-5
Apr 28 12:13:23 mobile kernel: [4314902.912000] portmap: server localhost not responding, timed out
Apr 28 12:13:23 mobile kernel: [4314902.912000] RPC: failed to contact portmap (errno -5).
Apr 28 12:13:23 mobile kernel: [4314902.921000] lockd_up: no pid, 2 users??
Apr 28 12:13:49 mobile kernel: [4314928.754000] nfs: server mana not responding, still trying
Apr 28 12:13:49 mobile kernel: [4314928.793000] nfs: server mana OK

ou bien encore

Apr 28 17:52:06 mobile kernel: [4335228.938000] lockd: cannot monitor 192.168.1.11
Apr 28 17:52:06 mobile kernel: [4335228.938000] lockd: failed to monitor 192.168.1.11

J’ai résolu le problème en installant les packages nfs-common et statd. A part ça j’ai installé en les recompilant toute la batterie des softs de base vidéo, lecteurs vidéo, conteneurs, et autres softs de transcodage.
J’ai buté avec les mêmes problèmes qu’avec la LE2006 qui sont liés en fait avec gcc 4.0. J’ai buté en particulier sur la compilation de transcode qui était du à une version concurrente de libavcodec que j’ai du déplacer. Il n’y a que MPlayer que je n’ai pu compiler, la version CVS ne se compile pas, attendons donc encore un peu. Si le temps reste pourrave, il est bien possible que je vire la LE2005 sur mon serveur au profit de la kubuntu dès ce week end, l’essai est transformé. Seul bémol, je n’arrive plus à ouvrir certains fichiers créés avec OpenOffice 1.1.4, il faut que je les allège considérablement avant de pouvoir les ouvrir avec OpenOffice 2.
Voilà mon écran sous kubuntu :
Mon écran sous kubuntu

Installation de kubuntu Breezy 5.10

J’ai installé sur mon portable Toshiba la kubuntu Breezy 5.10 fort de l’expérience d’une installation précédente de kubuntu sur un de mes postes fixes. Install nickel, il m’a tout reconnu du premier coup, la carte PCMCIA Wifi notamment et tout le reste, je me souviens avoir un peu galéré lors de mon premier essai avec une version précédente. KDE un peu bogué, il n’apprécie pas trop les terminaux transparents ça met le bazar sur le bureau et il finit par bloquer ! C’est dommage… à part ça la gestion des packages par apt-get et vraiment très cool, il n’en reste pas moins que je vais continuer à installer un certain nombre de softs par tarball classique pour le fun !
Il y a néanmoins un truc qui m’échappe, quand je tape:

ls | grep toto

j’ai l’erreur suivante

bash: grep: command not found

je ne comprends pas pourquoi, c’est vraiment très ennuyeux car j’ai toujours plusieurs shell d’ouverts et je me sers régulièrement de cette commande, est-ce un bogue ?
A part ça jusqu’à présent je me servais du bon vieux mozilla composer pour écrire mes pages html, vu qu’on le trouve plus dans les dépots ubuntu, j’ai essayé screem (trop compliqué), quanta (bogué, fait que planter), finalement j’ai choisi nvu qui convient tout à fait à ce que je recherche, c’est à dire la facilité sans me prendre la tête avec le code html.