Tom Clancy – Les dents du tigre

Mon dernier livre lu est celui de Tom Clancy, les dents du tigre. J’ai lu la collection complète de Tom Clancy avec son héros éponyme Jack Ryan et celui-ci est son dernier. J’ai toujours adoré chacun de ses livres, une intrigue toujours très bien ficelée, qui colle parfaitement à l’histoire ou à l’actualité, avec un sens du détail stupéfiant. Chacun de ses pavés (500 pages en moyenne) se lit avec une rapidité déconcertance tellement ils sont prenants.

En ce qui concerne son dernier opus il présente la particularité que ce n’est plus Jack Ryan le héros mais son fils. Et bien globalement j’ai été déçu, c’est bien la première fois, on ne croit pas du tout à l’intrigue une seconde, c’est manichéen, simpliste, et ça rappelle des mauvais films américains style Independance Day avec son patriotisme dégoulinant. Et je ne parle pas de tous les propos anti européens à longueur de page, vraiment désolant.

Peut être que le filon a tendance à se tarir comme malheureusement cela arrive souvent avec des séries de bouquin avec les mêmes héros, le fait d’avoir mis en scène le fils de Jack Ryan est visiblement une tentative pour relancer la série, et bien c’est plutôt raté. J’espère qu’il va se reprendre dans les prochains livres.

Session de funboard à l’Almanarre

Pas question de faire la grasse mat ce matin avec le bruit du vent dans les arbres toute la nuit, je me suis réveillé aux aurores pour pouvoir être à l’eau le plus tôt possible. Je me suis mis à l’eau à 8h15 à l’Almanarre, je n’étais pas le premier, Eric Thiémé m’avait devancé. Il s’est d’abord mis à l’eau avec sa 3.7, il est vite revenu pour mettre plus grand, du coup j’ai mis ma 4.0 plutôt que ma 3.4 malgré les prévisions puisque la météo avait annoncé un coup de vent.
Avec un vent de nord ouest, c’est super déventé rendant le départ assez délicat, il faut jouer du sous marin un certain temps avant qu’une rafale vienne vous délivrer, les vagues se transformant en shore break ne facilitent pas les choses, il vaut mieux avoir à éviter de revenir au bord. Une fois avoir parcouru une centaine de mètres, c’était le coup de barre, une énorme claque qui vous fauche sans ménagement, ça arrachait un max, j’ai du revenir pour réétarquer, j’ai hésité un moment pour mettre ma 3.4 mais finalement en 4.0 j’étais pas si mal que ça, en d’autres termes niveau vent y avait encore de la marge.
Quelques belles vagues bien creuses, c’est dommage que les plus belles soient dans la zone la plus déventée, j’ai travaillé mes surfs front side et mes sauts, je me suis bien régalé car le vent était comme il le fallait pour mon poids même si il aurait gagné à être plus régulier. A part ça grand soleil, chouette température, je suis sorti au bout de 2h, le vent avait un peu décliné je commençais à galérer en 4.0.

Pour illustrer le propos, voilà une photo de Thiémousse au petit matin

Eric Thiémé F808

D’après les relevés météo (infoclimat) , le matin il y avait 50km/h en moyenne et 75km/h en rafale, l’après midi il y a eu jusqu’à 95km/h en moyenne et 125km/h en rafale !! Dantesque ! J’ai bien fait d’aller naviguer le matin, il devait être impossible de le faire l’après midi.

Marathon de Paris

Ca y est ça me trottait dans la tête depuis quelque temps, je me suis inscrit au prochain marathon de Paris. La dernière fois que je l’ai fait en 2005 j’étais un peu déçu de mon résultat, il faut dire que je suis parti avec des potes dans les derniers, quelque part entre la 33000 et la 35000eme place, j’ai mis un temps fou à m’extraire de la foule et je me suis réellement mis à courir que longtemps après le départ. Je n’ai jamais réussi à courir vraiment à mon rythme, j’étais tout le temps en train de doubler les gens en zigzaguant à droite et à gauche, au final je suis arrivé 7507 au bout de 3h33’20 » après avoir doublé un peu plus de 25000 personnes !! Je n’ai pas fait 42 km et des brouettes mais certainement bien plus avec tous les zigzags que j’ai du faire.
Je reste persuadé que j’aurais pu faire bien mieux en partant dans le bon groupe, c’est pour ça que je me réinscrit cette année, cette fois ci j’ai choisi le groupe des 3h15, j’ai hésité à prendre le groupe des 3h, mais bon y aura toujours moins de monde qu’en partant dans les derniers.

Mise à jour de FUNIX

J’ai mis à jour mon site funix suite à mon passage à récent à kubuntu 6.10 Edgy Eft sur mon portable, voilà les dernières modifications:

Dans la section linux
Pour toutes les pages suivantes, adaptation suite passage à (k)ubuntu 6.10 Edgy Eft

Pages multimédia

– page outils de base pour la vidéo, passage à mpeg2dec 0.4.1, quelques modifs pour la compilation d’avifile et de ffmpeg
– page outils pour caméscope dv, passage à libdv 1.0.0 et libiec61883-1.1.0, modifs de compilation pour libdc
– page lecteurs vidéo, passage à libdvdread 0.9.7 et mplayer 1.0rc1
– page transcodage, modifs de compilation pour transcode, passage à avidemux 2.3 preview 2

Pages sécurité
– page connexion sécurisée, passage à openssl 0.9.8d et OpenSSH 4.4p1

Pages configuration du réseau
– page mountage en tout genre, installation automontage sous ubuntu
– page Apache 1.3, passage à apache 1.3.37, php 5.1.6, MySQL 5.0.27 et phpMyAdmin 2.9.0.2
– page Apache 2, passage à apache 2.2.3 et php 5.1.6
– page analyser les logs d’Apache, passage à awstats 6.5
– page serveur MySQL, modification suite passage à la version 5.0.27

Pages divers
– page trucs et astuces rajout d’un complément pour utiliser apt-file
– page ma config, suite passage kubuntu 6.10

Section téléchargement
Mise à jour des documents téléchargeables pdf suivants pour prises en compte des modifications ci-dessus
– vidéo sous linux
– connexion sécurisée avec OpenSSH
– installation d’Apache, PHP, MySQL à partir des sources
– mountage en tout genre

Ca se passe par ici http://www.funix.org

Déçu par la dernière version d’ubuntu

Ca fait à peine quelques jours que j’ai installé la dernière version d’ubuntu (dans sa version KDE kubuntu), la 6.10, que je suis déçu et je me demande si je vais pas revenir en arrière car à part des régressions elle ne m’apporte rien du tout.
Voilà les points les plus désagréables
– firefox 2 une vraie catastrophe, plante à tout bout de champ, et quand il plante pas, il bloque ou il faut cliquer 4 ou 5 fois sur un lien pour qu’il fonctionne.
– OpenOffice 2, ça plante à tout va, devenu totalement inutilisable, j’suis obligé d’aller travailler sur mes autres postes.
– ma clé USB et mon APN se sont plus tout du tout reconnus et montés automatiquement, il faut tout faire à l’ancienne dans un shell, c’est franchement moyen et indigne d’une distrib récente
– impossible de rentrer en mode administrateur dans le menu Réglages du système, il faut tout administrer dans un shell (cela dit, c’est quand même ce que je préfère)
En bref, une version mal finie, mal (pas ?) testée qui me donne envie de revenir directos vers Mandriva, tiens d’ailleurs la dernière version vient de sortir, je sais ce qu’il me reste à faire.

Mon muret est terminé

Ca y est au bout de 2 mois d’effort avec tous mes week ends qui y sont passés, j’ai enfin terminé le muret en pierre de taille tout autour de la piscine qui servira à délimiter la future plage. J’avais de plus en plus de mal à trouver des beaux cailloux à tailler dans les environs. Il ne me reste plus qu’à préparer l’espace entre le muret et les margelles pour l’arrivée de la toupie.
Voilà une photo du muret terminé.

Muret de la piscine

Maintenant je m’attaque à l’habillage en pierre du local technique.

Installation de kubuntu 6.10 Edgy Eft

J’ai installé sur mon portable Toshiba 2450-S203 la dernière version d’ubuntu dans sa version KDE à savoir la kubuntu 6.10 Edgy Eft. L’install est aisée et rapide, je peux juste reprocher qu’on n’ait pas le choix des packages, fort heureusement on peut encore partitionner son disque comme on le souhaite.
Bon par contre quand je suis passé en mode graphique avec mon utilisateur d’install pas moyen de passer en mode administration avec l’outil graphique Réglages du système, j’ai du tout configurer dans un shell à la main à l’ancienne, que ce soit la création des utilisateurs, les dépôts ou bien encore le réseau (wifi), de toute façon c’est aussi rapide et au moins on va à l’essentiel.
Comme j’ai conservé dans un coin tous mes fichiers de conf et mes partitions de données j’ai retrouvé très rapidement un environnement utilisable, au bout d’une heure guère plus.
Voilà ce que donne une copie de mon écran.

Copie d'écran

Je n’ai pas le recul suffisant pour juger de cette nouvelle version, par contre je rencontre des problèmes avec firefox 2, parfois il ne réagit pas quand je tape une URL ou quand je clique sur un lien, il faut insister plusieurs fois avant qu’il daigne réagir, c’est assez pénible.

J’ai également installé toute la batterie des softs de vidéo, à partant des sources comme à mon habitude, cela va de ffmpeg à transcode, en passant par mplayer, xine, vlc ou dvdrip et avidemux. Pas de difficultés notoires pour installer tous ces softs et à première vue ils semblent tous bien marcher.

Maintenant il ne me reste plus qu’à mettre à jour mon site.

En vacances !

Ca y est je suis en vacances depuis aujourd’hui bien décidé à achever le muret en pierre de taille autour de la piscine et le local technique. J’ai commencé la journée à aller me réapprovisionner en sable au magasin de gros oeuvre du coin, puis la truelle à la main alors que je m’apprêtai à attaquer le mortier, je n’ai pu résister à l’appel du vent, j’ai fourré mon matériel de planche à voile dans la voiture et direction la plage ! Bonjour les bonnes résolutions…
Je me suis retrouvé du côté de la Bergerie sur la presqu’ile de Giens à Hyères, vent dans les 30 noeuds établis avec des claques énormes (météofrance avait annoncé des rafales à 95km/h). J’ai mis ma mini voile de 3.4, ce qui m’empêchait pas d’être complètement à la rue. Navigation limite survie pendant toute la session, à essayer d’éviter de m’envoler à la moindre vague, j’ai quand même pris le bouillon à plusieurs reprises. Allez tiens une petite photo en fin de session.

La Bergerie le 26-10-06

Ca restitue évidemment assez mal l’ambiance sur place, avec le vent, l’odeur de la mer et le sable qui vole !

Bon en rentrant j’ai été pris de remords et je me suis précipité sur ma bétonnière, j’ai avancé de 2m mon muret et j’ai commencé à boucher les trous sous mes tuiles du garage.

Local technique

J’avais mis un toit provisoire sur le local technique pensant que ça pouvait passer l’hiver, mais en fait après quelques grosses pluies, il prenait l’eau de toute part, sans compter que j’avais des sérieux doutes sur le risque de gel. Je me suis résolu à installer le toit définitif, le local technique restera semi enterré, avec un toit en légère pente, une charpente simple, puis des panneaux de sous tuile sur lesquels je placerai des tuiles canal. Tout autour du local je compte monter des pierres du pays pour donner une impression de vieux cabanon.
Voilà ce que ça donne en photo à la fin de ce Week end

Le local technique

Pendant les vacances de Toussaint il faut que je termine le muret en pierre de taille tout autour de la piscine et que tout soit prêt pour la toupie de béton à la fois pour la plage de la piscine et la terrasse de la maison, tout un programme.
J’en ai profité pour mettre à jour mon site perso avec quelques photos supplémentaires du local technique et du muret qui délimitera la plage de la piscine.

Coup de vent

Avis de grand frais voire coup de vent sur le Var aujourd’hui, du coup je suis parti au boulot la voiture à ras bord de mon matériel de planche. J’ai piétiné toute la journée en zieutant la fenêtre avant de pouvoir m’échapper en fin d’après midi. Je ne me suis pas arrêté à l’Almanarre du fait de l’absence de vague, je me suis mis à l’eau du côté de la Madrague, parking à bloc de plancheux locaux, plan d’eau lacéré par une cinquantaine de planches avec un vent à donf. Comme le vent a toujours tendance à s’effondrer en fin d’aprem, j’ai surtoilé en 4.0, une 3.4 aurait suffi. Pas beaucoup de vagues comme d’habitude avec un vilan clapot, mais globalement je me suis bien éclaté, je suis sorti quand le vent a commencé à tomber, de toute façon il était temps il commençait à faire nuit !
D’après les observations de vent en temps réel le vent est monté jusqu’à 80km/h dans les rafales et 50km/h en moyenne, pas mal pour la crevette que je suis.