Archives de catégorie : Logiciels libres

Lecteur multimédia

Il y a longtemps que je souhaitais acheter un lecteur multimedia et bien j’ai profité des soldes pour acheter un maxell casamax. Les caractéristiques sont les suivantes, il lit les divx y compris ceux avec des formats de compression plutôt exotiques, je n’ai pas encore réussi à le mettre en défaut, il lit également bien sûr les mp3 et les images. Il dispose d’un disque de 500Go qui permet vraiment de mettre un stock fou de fichiers multimedia.

Comme c’est ma première expérience dans le domaine je lui trouve maintenant plein de défauts qui me permettront de mieux choisir mon prochain lecteur. Voilà les défauts en question (dans l’ordre de gravité) et les caractéristiques attendues :

– quand on se balade dans l’arborescence, c’est galère, il essaye de lire systématiquement les fichiers comme lire des vidéos prend un certain temps ça prend un temps fou pour sélectionner ses fichiers. La parade est de ranger les fichiers dans des tas de sous dossiers. Mon prochain lecteur devra donc ne pas déclencher automatiquement la lecture des fichiers quand on se balade dans l’arborescence.

– le disque est en NTFS, j’arrive bien à lire et écrire via USB sous linux mais on ne voit rien ensuite sur le lecteur ! Curieusement de temps à autres ça me fait la même chose avec un PC sous Windows XP. Le disque du prochain lecteur devra donc être complètement compatible avec linux.

– l’USB a ses limites, ça oblige à brancher un portable ou déplacer le lecteur. Le prochain lecteur aura une connexion wifi.

– la sortie audio est limitée à la stéréo, le 5:1 est absent. Le prochain lecteur devra avoir une sortie audio 5:1.

Voilà la bête derrière une myriade de télécommandes (TV, lecteur DVD, amplificateur, modem satellite, casamax).

Casamax

Changement de portable

Pas plus tard que le lendemain de la rédaction de mon précédent article, l’alimentation externe de mon portable a littéralement explosé entraînant avec elle celle du portable ! Du coup je me suis résolu à le changer, vu que je l’utilise essentiellement pour faire de la bureautique classique, du mail et surfer sur le net, pas besoin d’avoir une bête de course. Je me suis contenté d’un modèle d’occas acheté sur ebay, un toshiba tecra M2, ce n’est pas une génération bien récente mais pour 275€ frais de port compris, il convient parfaitement à mes besoins. J’apprécie tout particulièrement sa compacité, sa légèreté et son autonomie d’autant que je dispose d’une batterie supplémentaire, je retrouve enfin les fonctions de portable qui me manquaient.

Je me suis empressé d’installer linux en diminuant la partition windows XP. J’ai installé la Mandriva Spring 2008.1 free, je n’ai eu qu’à  récupérer le package non libre du firmware du wifi et tout a été parfaitement reconnu et configuré. Seul petit bémol, vraiment mineur, la génération de la carte vidéo ne permet pas de pouvoir bénéficier du bureau 3D.

Mon portable tecra

Passage à la mandriva 2008.1 spring free

Le week end dernier le disque dur de mon portable Toshiba Satellite 2450-S203 a laché, heureusement que j’avais un autre disque dur de portable. J’en ai profité pour installer la kubuntu 8.04 avec la version 4 de KDE. L’installation s’est passée sans trop de problème, et là horreur, j’ai eu l’impression de me retrouver sous Vista avec un thème graphique avec une horrible couleur noire ! J’ai mis un certain temps à retrouver mes petits. Par contre aucune reconnaissance de ma carte wifi Netgear wg511 v1, j’ai commencé à bidouiller mais ça m’a vite pris la tête. Du coup j’ai téléchargé dans la foulée la Mandriva 2008.1 Spring free.

Hier je me suis donc attelé à l’installation de la Mandriva 2008.1 Spring free. Pas de soucis particulier à l’install et toujours un environnement bien abouti. La Mandriva n’a vraiment rien à envier à l’ubuntu et pourtant elle a perdu pas mal de terrain, certainement du fait d’une politique commerciale où elle s’est détournée de la communauté, la distrib en elle même reste de qualité et je continue de la préférer aux autres.

Retour sur ma carte wifi, une fois le firmware installée la carte est bien reconnue mais impossible de me connecter. Je laisse tomber le module prism54, et je configure ndiswrapper et ça tombe en marche. J’en déduis que le module prism54 doit être un poil bogué, c’est dommage. De toute façon l’important est que ça marche.

J’ai donc prolongé la vie de mon portable Toshiba, qui ne l’est plus vraiment, il a maintenant plus de 4ans il est encore largement dans les clous (P4 2,8Ghz, 510Mo RAM, DDUR 40 Go, graveur DVD-R/RW, nvidia GeForce4 32Mo dédié, écran 15,4 »). Mais il est lentement en train de se déglinguer, les charnières de l’écran ont laché, l’écran tient grâce à un ruban que j’ai collé derrière l’écran et sous la base du portable. La prise alimentation a fondu, j’ai bricolé un câble d’alim avec des fiches banane qu’on peut voir sur la photo ci-dessous. L’alimentation a laché depuis longtemps, j’utilise maintenant une alim générique. La prise audio casque a cassé, j’ai du sacrifier la prise Line pour réparer la prise casque. Quant à la batterie elle ne tient guère plus qu’une vingtaine de minutes, c’est bien pour ça que je dis que ce n’est plus vraiment un portable, mais il me rend encore bien des services. Cela dit il sera bientôt temps de le remplacer.

Mon toshiba

Mise à jour de FUNIX

J’ai effectué une mise à jour de mon site funix, avec au programme dans la section linux

Pages multimédia
– création d’un guide succinct d’utilisation du logiciel de montage vidéo kdenlive qui a maintenant un niveau de maturité qui fait de lui un concurrent sérieux à kino
– page outils de base pour la vidéo, passage à lame 3.98b8, ffmpeg version SVN-r12810 et libquicktime 1.0.2
– page conteneur vidéo, passage à libebml 0.7.8 et mkvtoolnix 2.2.0
– page transcodage, passage à transcode 1.0.5 et avidemux 2.4.1
– page lecteur vidéo, passage à live 2008.04.09, vlc 0.8.6f et xine-lib 1.1.11.1
– page montage vidéo, passage à LiVES 0.9.8.10 et kino 1.3.0
– page DVDAuthoring, passage à DVDStyler 1.6.1_2

dans la section téléchargement
Mise à jour des documents suivants (prises en compte des modifications ci-dessus)
– vidéo sous linux
– DVDAuthoring
Création du document
– tutorial kdenlive
tout cela sur funix.org

Première session de funboard de l’année

Après plus de 5 mois sans planche à voile du fait de mon entraînement marathon et de mes divers chantiers j’ai enfin pu ressortir sur l’eau. Ca était un bon décrassage après mon marathon, quoique un peu violent quand même, d’après les relevés d’infoclimat il y avait un bon 50 km/h établis et des claques à plus de 80km/h.

Comme d’habitude je suis sorti du côté de la presqu’ile de Giens sur le spot de la Madrague. Arrivé à 8h, j’étais évidemment le premier et je suis bien resté tout seul sur l’eau pendant au moins une bonne heure. Le vent était orienté nord ouest, pas vraiment génial, la composante nord amène de l’irrégularité. Il était suffisamment établi pour pouvoir sortir la 4.0m2, de toute façon j’avais pris que ma 3.4 et celle-ci. J’ai tracé vers le site des « passe pieds » où il y avait quelques belles séries de vague. Finalement j’ai pas trop perdu, les reflexes reviennent vite, par contre au bout de 2h30 de navigation j’étais totalement séché avec la fatigue musculaire et des moignons à la place des mains tellement elles étaient gelées.

J’ai filmé pendant la session, c’est un peu mieux que les dernières fois, voilà le résultat (il faut cliquer sur la vidéo).

Vidéo embarquée

j’ai fait le montage avec kdenlive sous linux évidemment. Finalement je le préfère à kino, on peut importer des fichiers qui ne sont pas nécessairement au format dv (sans réencodage) et l’ergonomie générale est plus intuitive.

Mise à jour de FUNIX

J’ai fait (enfin) une mise à jour de Funix, il faut dire qu’en ce moment je manque de temps pour me consacrer à linux, je profite de mes congés et du sale temps qui m’empêche de bricoler à l’extérieur pour mettre à jour mes configurations logicielles.

La mise à jour concerne donc essentiellement les pages multimédia à savoir
– page outils de base pour la vidéo, passage à flac 1.2.1, faad2 2.6.1, libtheora 1.0beta2, libquicktime 1.0.1, et mjpegtools 1.9.0rc3
– page outils de base pour piloter un caméscope, passage à libraw1.3.0 et libdc1394 1.2.2
– page conteneur vidéo, passage à mkvtoolnix 2.1.0
– page transcodage, passage à transcode 1.0.4 et avidemux 2.4
– page lecteur vidéo, passage à libdvbpsi5 0.1.6, vlc 0.8.6d, xinelib 1.1.8 et MPlayer 1.0rc2
– page piloter une webcam, passage à gspcav1-20071224, motion 3.2.9, amsn 0.97 et Mercury 1.9
– page montage vidéo, passage à kdenlive 0.5-1, LiVES 0.9.8.7 et kino 1.2.0, rajout d’un tutorial pour kdenlive

J’ai mis à jour des documents téléchargeables au format pdf suivants (prises en compte des modifications ci-dessus)
– vidéo sous linux
– piloter une webcam

Tout cela à découvrir sur le site FUNIX.

Montage vidéo avec kdenlive

J’ai installé la dernière version de kdenlive la 0.5. C’est une version enfin utilisable, j’ai réalisé un montage complet de la capture à l’exportation du fichier final. J’ai bloqué sur deux points, pour la capture d’abord, j’arrive bien à voir les images issues de mon caméscope firewire, mais pas moyen d’enregistrer quoi que ce soit, il faut que je passe par kino ou dvgrab pour pouvoir enregistrer, je recharge ensuite les fichiers avec kdenlive. A part ça je n’ai pas réussi à remplacer la bande son par une autre, c’est un peu ennuyeux.

Pour le montage proprement dit, c’est pas très compliqué et relativement intuitif, par contre je saurais pas dire si c’est plus simple que kino sur ce point là, c’est équivalent à mon avis. Pour l’instant il n’y a pas beaucoup d’effets et transitions mais je pense que ça ne devrait pas tarder à s’enrichir. Voilà un screenshot :

kdenlive

Je n’ai rencontré aucun bogue, les fonctionnalités s’enrichissent, c’est assez encourageant, si le rythme de développement continue, ça promet un soft très efficace.

Remettre les faces à la bannière de login de kdm sous Mandriva 2007 Spring

Je regrette que Mandriva ne mette plus par défaut les petites icônes sympathiques représentant les utilisateurs du système. J’avoue que j’ai pas mal galéré pour les remettre en place avec la dernière version Mandriva 2007 Spring (2007.1).

Voilà les manips que j’ai réalisées, je ne garantis pas qu’elles soient toutes utiles et nécessaires. Tout d’abord j’ai associé une icône à chacun des utilisateurs à partir du menu KDE (configuration du gestionnaire de connexion KDM), pour info les icônes se trouvent sous /usr/share/faces.

Ensuite j’ai modifé avec vi le fichier /etc/kde/kdm/kdmrc, voici les lignes que j’ai modifiées

FaceDir=/usr/share/apps/kdm/faces
FaceSource=AdminOnly
GUIStyle=HighColor
LogoArea=Clock
LogoPixmap=
UseTheme=false

Ensuite sous /usr/share/apps/kdm/faces j’ai retrouvé les fichiers nomutilisateur.face.icon correspondant à chacun des utilisateurs, dans le doute j’ai fait un

cp nomutilisateur.face.icon nomutilisateur.face
cp nomutilisateur.face.icon nomutilisateur.png

j’ai quitté la session et miracle ça marche ! J’ai retrouvé mes petites icônes sympathiques.

Installation de kubuntu 7.04 Feisty Fawn et Mandriva Spring 2007

J’ai mis à jour en parallèle deux de mes PC, le portable sous kubuntu et le PC de bureau client sous Mandriva. Résultat des courses l’installation est toujours nettement plus aisée et complète sous Mandriva, par exemple il n’y a rien sous ubuntu pour tout ce qui concerne la configuration NIS. Pire encore sous ubuntu j’ai passé une bonne heure de plus car les outils de configuration réseau étaient incapables de le mettre en place, j’ai du aller trifouiller dans le fichier /etc/network/interfaces à coup de vi. Par ailleurs je me suis retrouvé avec une configuration en anglais, là encore, il a fallu modifier le fichier /etc/apt/sources-list et faire un petit update de la base des packages pour pouvoir installer le package anglais.

Alors que la configuration de l’écran 3D avec beryl a marché quasiment dans la foulée de l’installation de la Mandriva, il n’y a pas d’équivalent à drak3D sous ubuntu, c’est encore une fois grâce au shell qu’on doit passer. Pour l’instant je n’ai pas réussi à l’installer sur mon portable sur ma kubuntu, j’ai installé le package nvidia-legacy car la carte vidéo commence à se faire vieille. Voilà où ça coince, tout d’abord quelques extraits du fichier /var/log/Xorg.0.log

Chargement du module glx

(II) LoadModule: « glx »
(II) Loading /usr/lib/xorg/modules//libglx.so
(II) Module glx: vendor= »NVIDIA Corporation »
compiled for 4.0.2, module version = 1.0.7184
Module class: XFree86 Server Extension
ABI class: XFree86 Server Extension, version 0.1
(II) Loading extension GLX

Chargement du module nvidia

(II) LoadModule: « nvidia »
(II) Loading /usr/lib/xorg/modules/drivers//nvidia_drv.so
(II) Module nvidia: vendor= »NVIDIA Corporation »
compiled for 4.0.2, module version = 1.0.7184
Module class: XFree86 Video Driver

Je découvre le type de ma carte vidéo

(II) NVIDIA(0): NVIDIA GPU detected as: GeForce4 420 Go
Autres infos intéressantes

(II) Loading extension NV-GLX
(II) NVIDIA(0): NVIDIA 3D Acceleration Architecture Initialized
(II) NVIDIA(0): Using the NVIDIA 2D acceleration architecture
(==) NVIDIA(0): Backing store disabled
(==) NVIDIA(0): Silken mouse enabled
(**) Option « dpms »
(**) NVIDIA(0): DPMS enabled
(II) Loading extension NV-CONTROL

Ca se gâte, j’ai rajouté les deux options suivantes comme mentionné un peu partout sur le net dans mon fichier /etc/X11/xorg.conf mais elles ne sont visiblement pas prises en compte

(WW) NVIDIA(0): Option « TripleBuffer » is not used
(WW) NVIDIA(0): Option « AddARGBGLXVisuals » is not used

la ligne suivante n’est pas très bonne non plus aussi

(EE) GLX is not supported with the Composite extension
Au final quand je lance beryl-manager, j’ai l’erreur suivante

Xlib: extension « GLX » missing on display « :0.0 »
….
Failed to open device
Found not compatible window manager. Waiting…

Et donc pas de bureau 3D 🙁 mais ce n’est que temporaire je l’espère.
Pour résumer, techniquement j’ai encore l’impression que la Mandriva est bien mieux fini que la (k)ubuntu, l’engouement pour cette dernière distrib s’explique sûrement par une communauté nettement plus ouverte et active contrairement à Mandriva qui un temps s’est complètement refermé.

Pocket PC et linux

J’ai récupéré un PDA Pocket PC Acer N30, je me suis évidemment empressé de le synchroniser avec linux. Premier constat, les softs « officiels » d’ubuntu pour le pilotage d’un PDA sont bogués, il faut repartir des sources, et là nickel ça marche.

L’installation est assez laborieuse, ça fera sûrement l’objet d’une page sur funix. Je me sers de raki qui me permet de synchroniser mes contacts, mon agenda et mes tâches. Je peux également me balader dans l’arborescence du PDA et transférer des fichiers. Je me suis installé quelques softs dont tcpmp qui permet de lire des vidéos dans des formats divers et variés, et les grands classiques comme métro. Seul inconvénient d’être sous linux c’est que je ne peux pas exécuter les .exe d’install.

Cerise sur le gateau j’ai réussi à me connecter sur internet via mon poste linux et à configurer AvantGo qui me permet de récupérer des pages web adaptées sur des sites de news.

Voilà le photo pour illustrer le tout avec KCeMirror qui permet d’avoir une copie de ce qui se passe sur le PDA.

PDA sous linux