Archives de catégorie : Logiciels libres

Freeplayer pour Freebox HD V5 sous linux

Je me suis penché sérieusement sur le freeplayer de ma Freebox HD à partir d’un serveur VLC sous linux. Le Freeplayer permet de transformer la freebox en plate forme multimédia pour pouvoir diffuser de la vidéo ou du son vers un téléviseur ou une chaîne hifi à partir de données présentes sur un ordinateur. Le concept est génial, et ça marche ! Je peux ainsi lire les vidéos dans les formats les plus exotiques possibles, dès lors qu’ils sont lisibles par VLC, et les diffuser sur mon téléviseur et ceci sans avoir à brancher quoi que ce soit.

Free par défaut fournit un freeplayer de base, qui a l’immense avantage de fonctionner sous linux. Pour l’installation de VLC, voici ma configuration de compilation, pour ffmpeg d’abord:

./configure –enable-mp3lame –enable-libogg –enable-vorbis –enable-faad –enable-faadbin –enable-xvid –enable-a52 –enable-a52bin —
enable-pp –enable-shared –enable-gp

et pour VLC 0.8.6

./configure –with-ffmpeg-tree=/usr/local/linux/video/ffmpeg-30-10-06/ffmpeg/ –with-libmpeg2-tree=/usr/local/linux/video/mpeg2dec-0.4.1/
–with-mad-tree=/usr/local/linux/video/libmad-0.15.1b/ –disable-wxwidgets –disable-skins2 –disable-smb –with-ffmpeg-ogg

J’ai supprimé ensuite la variable –wx-systray dans le fichier vlc-fbx.sh et rajouter l’extension flv dans le fichier browse.html. Quand on lance ensuite vlc-fbx.sh, y a un navigateur qui apparaît ensuite à partir du menu freeplayer sur la télévision via la freebox qui permet de se balader sur le disque et de sélectionner ce qu’on veut.

Comme l’interface est plutôt austère et qu’on ne peut pas sélectionner de webradio, j’ai cherché d’autres freeplayers. J’ai testé freemode qui marche plutôt bien., à part le rajout de l’extension flv il n’y a pas grand chose à rajouter.

Je me suis intéressé également à homejukebox basé sur Java, il est très puissant, mais souffre encore de quelques soucis sous linux, j’espère que ces auteurs sauront les résoudre pour la plus grande joie des linuxiens.

Le site freeplayer.org recense les freeplayers disponibles, c’est un site incontournable.

Crash de disque

Ce matin en bootant mon PC j’ai eu la désagréable surprise de découvrir deux partitions de données crashées (hdb1 et hdb5) avec le message suivant:

e2fsck: Attempt to read block from filesystem resulted in short read while trying to open /dev/hdb1
Could this be a zero length partition ?

Le mode automatique de réparation n’a rien pu faire, je suis passé en root, mais sans plus de succès avec la commande

fsck -y /dev/hdb1

voilà  le résultat

fsck 1.38 (30-Jun-2005)
e2fsck 1.38 (30-Jun-2005)
/dev/hdb1: Attempt to read block from filesystem resulted in short read while reading block 520

/dev/hdb1: Attempt to read block from filesystem resulted in short read lecture en cours du journal du superbloc

fsck.ext3: Attempt to read block from filesystem resulted in short read lors de la vérification du journal ext3 pour /dev/hdb1

j’ai remonté ma partition /usr manuellement pour pouvoir utiliser vi et mis en commentaire la ligne faisant référence à hdb1 et hdb5. Par la suite même en procédant avec un fsck sur d’autres sauvegardes de superbloc, j’ai toujours buté sur la même erreur, je m’en suis sorti comme ça, en recréant la table des super blocs comme cela

mke2fs -S /dev/hdb1

voilà le résultat

mke2fs 1.38 (30-Jun-2005)
étiquette de système de fichiers=
Type de système d’exploitation: Linux
Taille de bloc=4096 (log=2)
Taille de fragment=4096 (log=2)
2301120 inodes, 4594582 blocs
229729 blocs (5.00%) réservé pour le super usager
Premier bloc de données=0
141 bloc de groupes
32768 blocs par groupe, 32768 fragments par groupe
16320 inodes par groupe
Archive du superbloc stockée sur les blocs:
32768, 98304, 163840, 229376, 294912, 819200, 884736, 1605632, 2654208,
4096000

Ecriture des superblocs et de l’information de comptabilité du système de fichiers: complété

Le système de fichiers sera automatiquement vérifié tous les 30 montages ou après
180 jours, selon la première éventualité. Utiliser tune2fs -c ou -i pour écraser la valeur.

Ensuite il suffit de taper tout simplement fsck -y /dev/hdb1, on monte le fichier manuellement, et on retrouve l’ensemble des fichiers dans le répertoire lost+found, ouf ! Bon évidement s’il s’agit d’une partition système c’est une autre paire de manches, en clair vous êtes plutôt mal…

karaoke sous linux

Récemment j’ai découvert qu’il existait des softs de karaoke sous linux, ils sont relativement basiques car ils se contentent de jouer un son bien nazillard et de faire défiler les paroles dans une fenêtre. Par contre le choix des chansons est quasi infini car le format des musiques n’est pas spécifique à linux mais est standard, il y a donc pléthore de sites sur internet qui en proposent pour tous les goûts.

Mon choix s’est dévolu sur pykaraoke, il est basé sur python et s’installe très facilement. Si vous êtes sur Ubuntu 6.10 Edgy Eft, surtout n’installez pas le package officiel du dépôt, il est bogué, il faudra récupérer la dernière version sur le site.  Voilà ce que ça donne en image:

pykaraoke

A moi de récupérer maintenant les chansons les plus ringardes possibles pour préparer le réveillon !!

Déçu par la dernière version d’ubuntu

Ca fait à peine quelques jours que j’ai installé la dernière version d’ubuntu (dans sa version KDE kubuntu), la 6.10, que je suis déçu et je me demande si je vais pas revenir en arrière car à part des régressions elle ne m’apporte rien du tout.
Voilà les points les plus désagréables
– firefox 2 une vraie catastrophe, plante à tout bout de champ, et quand il plante pas, il bloque ou il faut cliquer 4 ou 5 fois sur un lien pour qu’il fonctionne.
– OpenOffice 2, ça plante à tout va, devenu totalement inutilisable, j’suis obligé d’aller travailler sur mes autres postes.
– ma clé USB et mon APN se sont plus tout du tout reconnus et montés automatiquement, il faut tout faire à l’ancienne dans un shell, c’est franchement moyen et indigne d’une distrib récente
– impossible de rentrer en mode administrateur dans le menu Réglages du système, il faut tout administrer dans un shell (cela dit, c’est quand même ce que je préfère)
En bref, une version mal finie, mal (pas ?) testée qui me donne envie de revenir directos vers Mandriva, tiens d’ailleurs la dernière version vient de sortir, je sais ce qu’il me reste à faire.

Installation de kubuntu 6.10 Edgy Eft

J’ai installé sur mon portable Toshiba 2450-S203 la dernière version d’ubuntu dans sa version KDE à savoir la kubuntu 6.10 Edgy Eft. L’install est aisée et rapide, je peux juste reprocher qu’on n’ait pas le choix des packages, fort heureusement on peut encore partitionner son disque comme on le souhaite.
Bon par contre quand je suis passé en mode graphique avec mon utilisateur d’install pas moyen de passer en mode administration avec l’outil graphique Réglages du système, j’ai du tout configurer dans un shell à la main à l’ancienne, que ce soit la création des utilisateurs, les dépôts ou bien encore le réseau (wifi), de toute façon c’est aussi rapide et au moins on va à l’essentiel.
Comme j’ai conservé dans un coin tous mes fichiers de conf et mes partitions de données j’ai retrouvé très rapidement un environnement utilisable, au bout d’une heure guère plus.
Voilà ce que donne une copie de mon écran.

Copie d'écran

Je n’ai pas le recul suffisant pour juger de cette nouvelle version, par contre je rencontre des problèmes avec firefox 2, parfois il ne réagit pas quand je tape une URL ou quand je clique sur un lien, il faut insister plusieurs fois avant qu’il daigne réagir, c’est assez pénible.

J’ai également installé toute la batterie des softs de vidéo, à partant des sources comme à mon habitude, cela va de ffmpeg à transcode, en passant par mplayer, xine, vlc ou dvdrip et avidemux. Pas de difficultés notoires pour installer tous ces softs et à première vue ils semblent tous bien marcher.

Maintenant il ne me reste plus qu’à mettre à jour mon site.

Configuration de ma kubuntu

Je termine la configuration de ma kubuntu. Tout d’abord j’ai longtemps buté sur un problème NFS, j’utilise beaucoup l’automontage à partir de mon serveur, ça marchait mais avec des gros timeouts, avec les messages d’erreur suivant dans /var/log/syslog:

Apr 28 12:12:48 mobile kernel: [4314867.911000] lockd_up: makesock failed, error=-5
Apr 28 12:13:23 mobile kernel: [4314902.912000] portmap: server localhost not responding, timed out
Apr 28 12:13:23 mobile kernel: [4314902.912000] RPC: failed to contact portmap (errno -5).
Apr 28 12:13:23 mobile kernel: [4314902.921000] lockd_up: no pid, 2 users??
Apr 28 12:13:49 mobile kernel: [4314928.754000] nfs: server mana not responding, still trying
Apr 28 12:13:49 mobile kernel: [4314928.793000] nfs: server mana OK

ou bien encore

Apr 28 17:52:06 mobile kernel: [4335228.938000] lockd: cannot monitor 192.168.1.11
Apr 28 17:52:06 mobile kernel: [4335228.938000] lockd: failed to monitor 192.168.1.11

J’ai résolu le problème en installant les packages nfs-common et statd. A part ça j’ai installé en les recompilant toute la batterie des softs de base vidéo, lecteurs vidéo, conteneurs, et autres softs de transcodage.
J’ai buté avec les mêmes problèmes qu’avec la LE2006 qui sont liés en fait avec gcc 4.0. J’ai buté en particulier sur la compilation de transcode qui était du à une version concurrente de libavcodec que j’ai du déplacer. Il n’y a que MPlayer que je n’ai pu compiler, la version CVS ne se compile pas, attendons donc encore un peu. Si le temps reste pourrave, il est bien possible que je vire la LE2005 sur mon serveur au profit de la kubuntu dès ce week end, l’essai est transformé. Seul bémol, je n’arrive plus à ouvrir certains fichiers créés avec OpenOffice 1.1.4, il faut que je les allège considérablement avant de pouvoir les ouvrir avec OpenOffice 2.
Voilà mon écran sous kubuntu :
Mon écran sous kubuntu

Installation de kubuntu Breezy 5.10

J’ai installé sur mon portable Toshiba la kubuntu Breezy 5.10 fort de l’expérience d’une installation précédente de kubuntu sur un de mes postes fixes. Install nickel, il m’a tout reconnu du premier coup, la carte PCMCIA Wifi notamment et tout le reste, je me souviens avoir un peu galéré lors de mon premier essai avec une version précédente. KDE un peu bogué, il n’apprécie pas trop les terminaux transparents ça met le bazar sur le bureau et il finit par bloquer ! C’est dommage… à part ça la gestion des packages par apt-get et vraiment très cool, il n’en reste pas moins que je vais continuer à installer un certain nombre de softs par tarball classique pour le fun !
Il y a néanmoins un truc qui m’échappe, quand je tape:

ls | grep toto

j’ai l’erreur suivante

bash: grep: command not found

je ne comprends pas pourquoi, c’est vraiment très ennuyeux car j’ai toujours plusieurs shell d’ouverts et je me sers régulièrement de cette commande, est-ce un bogue ?
A part ça jusqu’à présent je me servais du bon vieux mozilla composer pour écrire mes pages html, vu qu’on le trouve plus dans les dépots ubuntu, j’ai essayé screem (trop compliqué), quanta (bogué, fait que planter), finalement j’ai choisi nvu qui convient tout à fait à ce que je recherche, c’est à dire la facilité sans me prendre la tête avec le code html.

Installation de XFree 4.5.0 sur un PC LynxOS 4.0

Dans le cadre du boulot j’ai installé XFree 4.5.0 sur un PC LynxOS 4.0, pour ceux qui connaissent cet OS UNIX temps réel est fourni en standard avec un environnement graphique Metro complètement dépassé et surtout qui n’est capable de reconnaitre que quelques rares vieilles cartes graphiques ce qui est extrémement contraignant. Pour pallier à cela, j’ai compilé XFree 4.5.0 sur une machine LynxOS, cela permet de pouvoir utiliser enfin des cartes graphiques modernes dignes de ce nom. Voilà une page qui explique tout cela.
Reste à voir maintenant si les process de XFree ne perturbent pas trop le déroulement des process temps réel.

Tests à foison

J’ai testé en vain d’installer mediawiki et tikiwiki sur mes comptes free et online. J’ai réussi par contre à installer pmwiki mais je le trouve vraiment basique comparé aux deux premiers, je désespère de pouvoir installer quelque chose de correct, je vais peut être m’orienter vers quelque chose du style SPIP.

J’ai également regardé du côté des softs de photothèques, impossible d’installer l’excellent gallery que ce soit dans la version 1 ou 2, c’est vraiment dommage car l’installation et l’utilisation sont vraiment faciles. Je me suis rabattu sur phpWebGallery qui marche plutôt bien et qui présente l’avantage de s’installer chez free (voir la page correspondante dans le bandeau à droite)