Archives de catégorie : Logiciels libres

Installation de kubuntu 7.04 Feisty Fawn et Mandriva Spring 2007

J’ai mis à jour en parallèle deux de mes PC, le portable sous kubuntu et le PC de bureau client sous Mandriva. Résultat des courses l’installation est toujours nettement plus aisée et complète sous Mandriva, par exemple il n’y a rien sous ubuntu pour tout ce qui concerne la configuration NIS. Pire encore sous ubuntu j’ai passé une bonne heure de plus car les outils de configuration réseau étaient incapables de le mettre en place, j’ai du aller trifouiller dans le fichier /etc/network/interfaces à coup de vi. Par ailleurs je me suis retrouvé avec une configuration en anglais, là encore, il a fallu modifier le fichier /etc/apt/sources-list et faire un petit update de la base des packages pour pouvoir installer le package anglais.

Alors que la configuration de l’écran 3D avec beryl a marché quasiment dans la foulée de l’installation de la Mandriva, il n’y a pas d’équivalent à drak3D sous ubuntu, c’est encore une fois grâce au shell qu’on doit passer. Pour l’instant je n’ai pas réussi à l’installer sur mon portable sur ma kubuntu, j’ai installé le package nvidia-legacy car la carte vidéo commence à se faire vieille. Voilà où ça coince, tout d’abord quelques extraits du fichier /var/log/Xorg.0.log

Chargement du module glx

(II) LoadModule: « glx »
(II) Loading /usr/lib/xorg/modules//libglx.so
(II) Module glx: vendor= »NVIDIA Corporation »
compiled for 4.0.2, module version = 1.0.7184
Module class: XFree86 Server Extension
ABI class: XFree86 Server Extension, version 0.1
(II) Loading extension GLX

Chargement du module nvidia

(II) LoadModule: « nvidia »
(II) Loading /usr/lib/xorg/modules/drivers//nvidia_drv.so
(II) Module nvidia: vendor= »NVIDIA Corporation »
compiled for 4.0.2, module version = 1.0.7184
Module class: XFree86 Video Driver

Je découvre le type de ma carte vidéo

(II) NVIDIA(0): NVIDIA GPU detected as: GeForce4 420 Go
Autres infos intéressantes

(II) Loading extension NV-GLX
(II) NVIDIA(0): NVIDIA 3D Acceleration Architecture Initialized
(II) NVIDIA(0): Using the NVIDIA 2D acceleration architecture
(==) NVIDIA(0): Backing store disabled
(==) NVIDIA(0): Silken mouse enabled
(**) Option « dpms »
(**) NVIDIA(0): DPMS enabled
(II) Loading extension NV-CONTROL

Ca se gâte, j’ai rajouté les deux options suivantes comme mentionné un peu partout sur le net dans mon fichier /etc/X11/xorg.conf mais elles ne sont visiblement pas prises en compte

(WW) NVIDIA(0): Option « TripleBuffer » is not used
(WW) NVIDIA(0): Option « AddARGBGLXVisuals » is not used

la ligne suivante n’est pas très bonne non plus aussi

(EE) GLX is not supported with the Composite extension
Au final quand je lance beryl-manager, j’ai l’erreur suivante

Xlib: extension « GLX » missing on display « :0.0 »
….
Failed to open device
Found not compatible window manager. Waiting…

Et donc pas de bureau 3D 🙁 mais ce n’est que temporaire je l’espère.
Pour résumer, techniquement j’ai encore l’impression que la Mandriva est bien mieux fini que la (k)ubuntu, l’engouement pour cette dernière distrib s’explique sûrement par une communauté nettement plus ouverte et active contrairement à Mandriva qui un temps s’est complètement refermé.

Pocket PC et linux

J’ai récupéré un PDA Pocket PC Acer N30, je me suis évidemment empressé de le synchroniser avec linux. Premier constat, les softs « officiels » d’ubuntu pour le pilotage d’un PDA sont bogués, il faut repartir des sources, et là nickel ça marche.

L’installation est assez laborieuse, ça fera sûrement l’objet d’une page sur funix. Je me sers de raki qui me permet de synchroniser mes contacts, mon agenda et mes tâches. Je peux également me balader dans l’arborescence du PDA et transférer des fichiers. Je me suis installé quelques softs dont tcpmp qui permet de lire des vidéos dans des formats divers et variés, et les grands classiques comme métro. Seul inconvénient d’être sous linux c’est que je ne peux pas exécuter les .exe d’install.

Cerise sur le gateau j’ai réussi à me connecter sur internet via mon poste linux et à configurer AvantGo qui me permet de récupérer des pages web adaptées sur des sites de news.

Voilà le photo pour illustrer le tout avec KCeMirror qui permet d’avoir une copie de ce qui se passe sur le PDA.

PDA sous linux

Streaming vidéo et mise à jour

J’ai continué à faire des tests pour faire fonctionner les variantes du freeplayer sur ma freebox mais je bute toujours sur la reconnaissance de mes vidéos par vlc, je me rends compte qu’il n’en lit qu’une partie alors que MPlayer lit la totalité. Je pense que ça doit venir de ffmpeg, je dois creuser les différents aspects de la compilation pour voir d’où vient le problème.

Ca m’a permis d’étudier plus en avant les fonctions de streaming de VLC qui sont vraiment sympas. Sur mon réseau familial j’ai testé les fonctionnalités suivantes:

– diffusion vers un poste précis

– diffusion sur le réseau que ce soit par multicast ou par mmsh

– diffusion en vidéo à la demande (VoD)

– diffusion avec la webcam comme source

J’en ai profité pour mettre à jour mon site funix pour exposer le résultat de mes tests. La liste des modifications est la suivante:

Section linux
Pages divers
– page trucs et astuces, installation de flashplayer 9
Pages multimedia
– page webcam, passage à gspcav1-20070110, spcaview-20061208, utilisation de spcaview et de vlc pour faire du streaming vidéo avec la webcam
– page lecteurs vidéos, présentation des bibliothèques libdvbpsi et live555 pour activer les fonctions streaming de vlc, rajout d’un paragraphe sur le streaming vidéo, rajout d’un truc pour visionner une chaine de la freebox avec gmplayer
Pages serveur
– page Apache2, passage à apache 2.2.4, php 5.2.1 et MySQL 5.0.33
– page Apache, passage à php 5.2.1, MySQL 5.0.33 et phpMyAdmin 2.10.0.2
– page analyser les logs d’apache, passage à awstats 6.6
– page MySQL, modifications suite passage à MySQL 5.0.33
– page filtrer les mails, passage à mailfilter 0.8, SpamAssassin 3.1.8, dcc 1.3.53 et ClamAV 0.90.1

Section téléchargement
Mise à jour des documents suivants (prises en compte des modifications ci-dessus)
– Apache+PHP+MySQL (LAMP)
– webcam et outils associés
– vidéo sous linux

Bonne lecture

Installation de Mandriva 2007 Free

J’ai installé sur un de mes postes la dernière Mandriva 2007 en version free, y a pas à dire c’est une distrib qui est nettement mieux finie que la ubuntu, que ce soit à l’install, dans la configuration de base des outils et pour les menus KDE, dommage qu’il faille faire encore de l’archéologie sur le net pour trouver les dépots qui vont bien (merci eazy urmi) et les forums Mandriva enfin à nouveau accessible à tout le monde (j’ai pas trouvé de liens directs de la page d’accueil).

J’ai testé le bureau 3, pas besoin de bidouiller, je me suis contenté d’installer les packages nvidia et drake3d et voilà le résultat

Mon bureau 3D

C »est assez déconcertant, les fenêtres sautillent et se dandinent dans tous les sens au moindre mouvement de la souris, elles passent en transparence, les plusieurs écrans traditionnels se retrouvent maintenant chacun sur une face du cube et on switche de l’une à l’autre en cliquant sur les icones des appli lancées dans la barre de tâche de KDE, il faut s’y faire. Je n’ai pas senti que la machine moulinait davantage. Pour trouver de l’aide, j’ai trouvé ces deux pages:

http://wiki.mandriva.com/Docs/Desktop/Accelerated_Desktop (en anglais)

http://forum.club.mandriva.com/viewforum.php?f=132 (en français)

Salon Solutions Linux

Cette semaine j’étais du côté de Paris, je suis allé faire un tour du côté du salon Solutions Linux au CNIT de la Défense, mon intention était de pêcher des idées pour le boulot notamment pour tout ce qui touche le temps réel. Ce jour là, jour de sortie de Vista, le parvis était envahi par des jeunes au couleur de Microsoft qui faisait la promotion de la nouvelle version de Windows, en face du salon dédié à Linux, c’est quand même limite provocation 😉

Le panel était varié dans le salon, du geek chevelu des assos aux professionnels,  dans ce dernier domaine j’ai retenu Concurrent Computer Corporation et SGI  qui proposent à partir de matériel relativement standard (ça s’éloigne quand même de la bécane de la maison)  des solutions temps réel à base de noyau linux modifié. Au niveau des assos,  c’est le projet VLC  qui a retenu mon attention, de quoi faire des trucs sympas pour diffuser de la vidéo sur un site étendu à moindres frais.

Bref plein de bonnes idées et de contacts, maintenant il me reste plus qu’à mettre tout ça en application.

Freeplayer pour Freebox HD V5 sous linux

Je me suis penché sérieusement sur le freeplayer de ma Freebox HD à partir d’un serveur VLC sous linux. Le Freeplayer permet de transformer la freebox en plate forme multimédia pour pouvoir diffuser de la vidéo ou du son vers un téléviseur ou une chaîne hifi à partir de données présentes sur un ordinateur. Le concept est génial, et ça marche ! Je peux ainsi lire les vidéos dans les formats les plus exotiques possibles, dès lors qu’ils sont lisibles par VLC, et les diffuser sur mon téléviseur et ceci sans avoir à brancher quoi que ce soit.

Free par défaut fournit un freeplayer de base, qui a l’immense avantage de fonctionner sous linux. Pour l’installation de VLC, voici ma configuration de compilation, pour ffmpeg d’abord:

./configure –enable-mp3lame –enable-libogg –enable-vorbis –enable-faad –enable-faadbin –enable-xvid –enable-a52 –enable-a52bin —
enable-pp –enable-shared –enable-gp

et pour VLC 0.8.6

./configure –with-ffmpeg-tree=/usr/local/linux/video/ffmpeg-30-10-06/ffmpeg/ –with-libmpeg2-tree=/usr/local/linux/video/mpeg2dec-0.4.1/
–with-mad-tree=/usr/local/linux/video/libmad-0.15.1b/ –disable-wxwidgets –disable-skins2 –disable-smb –with-ffmpeg-ogg

J’ai supprimé ensuite la variable –wx-systray dans le fichier vlc-fbx.sh et rajouter l’extension flv dans le fichier browse.html. Quand on lance ensuite vlc-fbx.sh, y a un navigateur qui apparaît ensuite à partir du menu freeplayer sur la télévision via la freebox qui permet de se balader sur le disque et de sélectionner ce qu’on veut.

Comme l’interface est plutôt austère et qu’on ne peut pas sélectionner de webradio, j’ai cherché d’autres freeplayers. J’ai testé freemode qui marche plutôt bien., à part le rajout de l’extension flv il n’y a pas grand chose à rajouter.

Je me suis intéressé également à homejukebox basé sur Java, il est très puissant, mais souffre encore de quelques soucis sous linux, j’espère que ces auteurs sauront les résoudre pour la plus grande joie des linuxiens.

Le site freeplayer.org recense les freeplayers disponibles, c’est un site incontournable.

Crash de disque

Ce matin en bootant mon PC j’ai eu la désagréable surprise de découvrir deux partitions de données crashées (hdb1 et hdb5) avec le message suivant:

e2fsck: Attempt to read block from filesystem resulted in short read while trying to open /dev/hdb1
Could this be a zero length partition ?

Le mode automatique de réparation n’a rien pu faire, je suis passé en root, mais sans plus de succès avec la commande

fsck -y /dev/hdb1

voilà  le résultat

fsck 1.38 (30-Jun-2005)
e2fsck 1.38 (30-Jun-2005)
/dev/hdb1: Attempt to read block from filesystem resulted in short read while reading block 520

/dev/hdb1: Attempt to read block from filesystem resulted in short read lecture en cours du journal du superbloc

fsck.ext3: Attempt to read block from filesystem resulted in short read lors de la vérification du journal ext3 pour /dev/hdb1

j’ai remonté ma partition /usr manuellement pour pouvoir utiliser vi et mis en commentaire la ligne faisant référence à hdb1 et hdb5. Par la suite même en procédant avec un fsck sur d’autres sauvegardes de superbloc, j’ai toujours buté sur la même erreur, je m’en suis sorti comme ça, en recréant la table des super blocs comme cela

mke2fs -S /dev/hdb1

voilà le résultat

mke2fs 1.38 (30-Jun-2005)
étiquette de système de fichiers=
Type de système d’exploitation: Linux
Taille de bloc=4096 (log=2)
Taille de fragment=4096 (log=2)
2301120 inodes, 4594582 blocs
229729 blocs (5.00%) réservé pour le super usager
Premier bloc de données=0
141 bloc de groupes
32768 blocs par groupe, 32768 fragments par groupe
16320 inodes par groupe
Archive du superbloc stockée sur les blocs:
32768, 98304, 163840, 229376, 294912, 819200, 884736, 1605632, 2654208,
4096000

Ecriture des superblocs et de l’information de comptabilité du système de fichiers: complété

Le système de fichiers sera automatiquement vérifié tous les 30 montages ou après
180 jours, selon la première éventualité. Utiliser tune2fs -c ou -i pour écraser la valeur.

Ensuite il suffit de taper tout simplement fsck -y /dev/hdb1, on monte le fichier manuellement, et on retrouve l’ensemble des fichiers dans le répertoire lost+found, ouf ! Bon évidement s’il s’agit d’une partition système c’est une autre paire de manches, en clair vous êtes plutôt mal…

karaoke sous linux

Récemment j’ai découvert qu’il existait des softs de karaoke sous linux, ils sont relativement basiques car ils se contentent de jouer un son bien nazillard et de faire défiler les paroles dans une fenêtre. Par contre le choix des chansons est quasi infini car le format des musiques n’est pas spécifique à linux mais est standard, il y a donc pléthore de sites sur internet qui en proposent pour tous les goûts.

Mon choix s’est dévolu sur pykaraoke, il est basé sur python et s’installe très facilement. Si vous êtes sur Ubuntu 6.10 Edgy Eft, surtout n’installez pas le package officiel du dépôt, il est bogué, il faudra récupérer la dernière version sur le site.  Voilà ce que ça donne en image:

pykaraoke

A moi de récupérer maintenant les chansons les plus ringardes possibles pour préparer le réveillon !!

Déçu par la dernière version d’ubuntu

Ca fait à peine quelques jours que j’ai installé la dernière version d’ubuntu (dans sa version KDE kubuntu), la 6.10, que je suis déçu et je me demande si je vais pas revenir en arrière car à part des régressions elle ne m’apporte rien du tout.
Voilà les points les plus désagréables
– firefox 2 une vraie catastrophe, plante à tout bout de champ, et quand il plante pas, il bloque ou il faut cliquer 4 ou 5 fois sur un lien pour qu’il fonctionne.
– OpenOffice 2, ça plante à tout va, devenu totalement inutilisable, j’suis obligé d’aller travailler sur mes autres postes.
– ma clé USB et mon APN se sont plus tout du tout reconnus et montés automatiquement, il faut tout faire à l’ancienne dans un shell, c’est franchement moyen et indigne d’une distrib récente
– impossible de rentrer en mode administrateur dans le menu Réglages du système, il faut tout administrer dans un shell (cela dit, c’est quand même ce que je préfère)
En bref, une version mal finie, mal (pas ?) testée qui me donne envie de revenir directos vers Mandriva, tiens d’ailleurs la dernière version vient de sortir, je sais ce qu’il me reste à faire.

Installation de kubuntu 6.10 Edgy Eft

J’ai installé sur mon portable Toshiba 2450-S203 la dernière version d’ubuntu dans sa version KDE à savoir la kubuntu 6.10 Edgy Eft. L’install est aisée et rapide, je peux juste reprocher qu’on n’ait pas le choix des packages, fort heureusement on peut encore partitionner son disque comme on le souhaite.
Bon par contre quand je suis passé en mode graphique avec mon utilisateur d’install pas moyen de passer en mode administration avec l’outil graphique Réglages du système, j’ai du tout configurer dans un shell à la main à l’ancienne, que ce soit la création des utilisateurs, les dépôts ou bien encore le réseau (wifi), de toute façon c’est aussi rapide et au moins on va à l’essentiel.
Comme j’ai conservé dans un coin tous mes fichiers de conf et mes partitions de données j’ai retrouvé très rapidement un environnement utilisable, au bout d’une heure guère plus.
Voilà ce que donne une copie de mon écran.

Copie d'écran

Je n’ai pas le recul suffisant pour juger de cette nouvelle version, par contre je rencontre des problèmes avec firefox 2, parfois il ne réagit pas quand je tape une URL ou quand je clique sur un lien, il faut insister plusieurs fois avant qu’il daigne réagir, c’est assez pénible.

J’ai également installé toute la batterie des softs de vidéo, à partant des sources comme à mon habitude, cela va de ffmpeg à transcode, en passant par mplayer, xine, vlc ou dvdrip et avidemux. Pas de difficultés notoires pour installer tous ces softs et à première vue ils semblent tous bien marcher.

Maintenant il ne me reste plus qu’à mettre à jour mon site.