Archives de catégorie : Nautisme

Tout ce qui touche les activités liées à la mer, voilier, planche à voile, funboard, surf

Session de funboard à la Bergerie

J’ai profité d’un petit 20 noeuds d’est pour aller du côté de la presqu’ile de Giens côté est juste après le boulot pour aller faire de la planche à voile. J’ai été surpris par les conditions je m’attendais à un vent de nord est avec un plat d’eau pas terrible et en fait le vent était bien soutenu orienté plein est avec quelques petites vagues bien sympathiques. J’ai choisi de prendre ma Bic KPR 8″5′ avec ma voile de 5.5. Je me suis bien éclaté sous un ciel bien lourd pendant une petite heure avant que le vent tombe en même temps que le soleil faisait son apparition.

Au même moment du côté de l’Almanarre se déroule une étape du circuit mondial de planche à voile (IFCA slalom), ils sont pas gatés par le vent, les conditions sont particulièrement médiocres. Je ne me suis même pas déplacé, il y a bien longtemps qu’il n’y a plus de circuit mondial digne de ce nom pour ce qui concerne la planche à voile, je me souviens des étapes du circuit du côté de la Torche quand j’habitais en Bretagne, c’était tout autre chose ! J’ai souvent l’impression de faire un sport en voie de disparition à l’image des windsurfshops qui disparaissent les uns après les autres, les rares qui survivent ont remplacé les rayons de planches par des fringues, le choix s’est restreint d’autant. Je suis sans doute devenu un dinosaure.

Session de funboard à la Madrague

Profitant d’un passage pour raison professionnelle sur Toulon et d’un vent soutenu je suis allé du côté de la Presqu’ile de Giens pour faire de la planche à voile. Vu la force du vent (50km/h en moyenne 70km/h dans les rafales), je n’ai eu aucun mal à trouver une place pour me garer même en pleine après midi, peu de touristes sont capables de supporter de manger du sable sur la plage. J’ai gréé ma 3.4 et c’était très largement suffisant, j’ai tiré des bords du côté du passe pied à mi chemin entre la Madrague et l’Almanarre, malheureusement peu de vagues malgré la force du vent. Même si ça fait un certain temps que je n’avais pas navigué je n’ai pas trop perdu, les réflexes sont encore bien là. On est peut être au mois de juillet mais en fin de session j’ai eu froid avec mon shorty 3mm bien content d’arrêter au bout de 2h de navigation.

Session de funboard baston à la Madrague

Profitant d’un avis de grand frais limite tempête localement, j’ai profité de mon lundi de pentecôte chomé pour aller plancher. N’écoutant que mon courage, à 6h j’étais debout et à 7h45 sur l’eau ! Je me suis d’abord pointé à l’Almanarre, mais le vent légèrement nord rendait le spot impraticable. Je me suis vite retrouvé plus loin à la Madrague du côté de la presqu’ile de Giens. Vent nord-ouest mais globalement bien régulier et déjà soutenu, j’ai tout de suite mis la voile de 3.4, par contre pas une vague à l’horizon avec cette orientation de vent qui a tendance à tout tasser.
Je suis resté tout seul sur le spot pendant au moins 1h15 avant d’être rejoint, je suis sorti après 2h de bonne nav alors que le vent commençait à sérieusement forcir. D’après les relevés d’infoclimat le vent moyen à 10h était de 70km/h et les rafales à 96km/h !!!
J’ai fait une tentative d’enregistrement vidéo avec mon appareil photo numérique dans son caisson en mode vidéo, c’est un raté total, l’objectif est orienté beaucoup trop haut, il faut que je revois mon dispositif.
Voilà un screenshot issu de ma vidéo que je n’ose pas mettre sur le net tellement c’est médiocre.

Session baston à la Madrague

Session de funboard à la Madrague

En ce moment j’ai plutôt tendance à manier la truelle que le wishbone, j’ai laissé tomber l’installation du portail qui touche de toute façon à sa fin pour aller faire du funboard du côté de la presqu’ile de Giens. Tôt le matin, vers 7h30, le vent était déjà bien établi avec un bon 25 noeuds, je me suis pointé d’abord à l’Almanarre où j’ai pu constater que le vent était orienté nord-nord ouest, dans ces conditions là, on n’a guère le choix, il faut aller au bout de la presqu’ile à la Madrague.

A cette heure-ci j’étais évidemment le premier, quoique bientôt rejoint par un deuxième larron. Avec un vent de nord-nord ouest, il n’y a pas de surface idéale, c’est très rafaleux avec un plan d’eau haché. J’ai choisi de mettre 4.0, finalement c’était un bon choix, la plupart du temps au taquet et rarement à la rue. Un peu faché avec les jibes au début puis c’est vite revenu.

Au bout d’1h30 de nav, le vent a tourné vers l’ouest et s’est bien écroulé, je ne planouillais plus que dans les rafales, c’est à ce moment que j’ai choisi de sortir, c’est également à ce moment là qu’il y a commencé à avoir du monde sur le parking se demandant bien comment les choses allaient évoluer. En tout cas j’ai préféré m’arrêter avec une bonne impression.

Voilà ma digne monture après la navigation.

Funboard à la Madrague

Session de funboard à la Bergerie

Profitant d’un bon coup de vent d’est (50km/h en moyenne 70km/h dans les rafales, voir les stats d’infoclimat) je suis allé du côté du spot de la Bergerie sur la presqu’ile de Giens ce samedi 17 février. A mon arrivée j’ai été accueilli par le SAMU qui évacuait un kiter qui était parti dans le décor, ça plante le décor, ça décoiffait vraiment. J’ai gréé ma plus petite voile ma Naish Session 3.4 et j’ai innové en filmant une partie de ma session, j’ai réussi à fixer le caisson étanche de mon appareil photo numérique sur mon casque. Je partais en allumant l’appareil, puis tout en naviguant je pouvais très facilement lancer et arrêter un enregistrement.

Voilà ce que ça donne.

Session à la Bergerie

Je vous demande d’être indulgent sur le montage, la prochaine fois il faudra que je fasse en sorte d’abaisser le champ de vision de la planche pour qu’on voit le nez du flotteur car là j’ai tendance à filmer un peu trop le ciel.

J’ai arrêté au bout d’1h30 à peine, car le vent est encore monté d’un cran et ça devenait franchement limite, pas question de m’abimer alors que je prépare le marathon de Paris.

Quelques détails techniques pour le montage, mon appareil photo génère du mpeg1, je l’ai converti simplement au format DV avec la commande

ffmpeg -i film.mpg -target dv film.dv

La conversion au format DV me permet de faire le montage avec kino, j’ai exporté ensuite en utilisant le codec xvid.

Première navigation de l’année

J’ai navigué pour la première fois de l’année après un mois d’abstinence. Je n’ai vraiment pas l’impression qu’on est en janvier, les températures sont printanières et la température de l’eau est plus que correcte. Je me suis mis à l’eau du côté de la Madrague. Le vent était particulièrement irrégulier, mais avec des maxi rafales, j’ai choisi de mettre 3.4, mais il n’y avait pas de surface idéale, j’étais scotché par moment comme tout le monde mais au taquet la plupart du temps. Quelques vagues du côté du Passe pied, mais c’était quand même franchement moyen. Globalement une bonne session pour une première.

Tiens voilà une petite photo prise avant la mise à l’eau.

Session à la Madrague

Session de funboard à la Bergerie

Profitant d’un coup de vent d’est, je suis allé du côté de la Bergerie à l’est de la presqu’île de Giens. A cette époque de l’année, il ne reste plus que les furieux comme moi pour naviguer, du coup on n’est vraiment pas gêné pour se garer contrairement aux périodes estivales où c’est blindé de monde. Bien qu’on soit mi décembre, la température est encore très agréable, on peut encore très largement naviguer pieds nus, même si la température de l’eau a amorcé sa chute hivernale.
J’ai commencé à gréer ma 3.4, c’était pas trop mal mais j’étais sous toilé dans les molles, je m’attendais à un vent nettement plus fort, du coup au bout d’une demi heure je suis revenu gréer ma 4.0, je préfère être un poil surtoilé surtout quand il y a des vagues. Elles étaient bien présentes même si elles étaient modérées, suffisamment pour pouvoir quand même bien s’amuser, en plus le vent était légèrement nord, c’est plus sympa de pouvoir les prendre quand on est side. Je suis essentiellement resté du côté de la Badine, au sud de la Bergerie, les vagues étaient plus belles, Eric Thiémé y était également présent, c’est toujours agréable de le voir envoyer gras sur les tremplins de la Badine, belle maîtrise.
Pendant la session, j’ai perdu ma montre 🙁 que j’avais achetée sur ebay, je vais le souffler à ma moitié, mon cadeau de noël est tout trouvé…
Voilà une photo de piètre qualité montrant la Badine cet après midi.

La Bergerie le 15-12-06

Session de funboard à l’Almanarre

Pas question de faire la grasse mat ce matin avec le bruit du vent dans les arbres toute la nuit, je me suis réveillé aux aurores pour pouvoir être à l’eau le plus tôt possible. Je me suis mis à l’eau à 8h15 à l’Almanarre, je n’étais pas le premier, Eric Thiémé m’avait devancé. Il s’est d’abord mis à l’eau avec sa 3.7, il est vite revenu pour mettre plus grand, du coup j’ai mis ma 4.0 plutôt que ma 3.4 malgré les prévisions puisque la météo avait annoncé un coup de vent.
Avec un vent de nord ouest, c’est super déventé rendant le départ assez délicat, il faut jouer du sous marin un certain temps avant qu’une rafale vienne vous délivrer, les vagues se transformant en shore break ne facilitent pas les choses, il vaut mieux avoir à éviter de revenir au bord. Une fois avoir parcouru une centaine de mètres, c’était le coup de barre, une énorme claque qui vous fauche sans ménagement, ça arrachait un max, j’ai du revenir pour réétarquer, j’ai hésité un moment pour mettre ma 3.4 mais finalement en 4.0 j’étais pas si mal que ça, en d’autres termes niveau vent y avait encore de la marge.
Quelques belles vagues bien creuses, c’est dommage que les plus belles soient dans la zone la plus déventée, j’ai travaillé mes surfs front side et mes sauts, je me suis bien régalé car le vent était comme il le fallait pour mon poids même si il aurait gagné à être plus régulier. A part ça grand soleil, chouette température, je suis sorti au bout de 2h, le vent avait un peu décliné je commençais à galérer en 4.0.

Pour illustrer le propos, voilà une photo de Thiémousse au petit matin

Eric Thiémé F808

D’après les relevés météo (infoclimat) , le matin il y avait 50km/h en moyenne et 75km/h en rafale, l’après midi il y a eu jusqu’à 95km/h en moyenne et 125km/h en rafale !! Dantesque ! J’ai bien fait d’aller naviguer le matin, il devait être impossible de le faire l’après midi.

En vacances !

Ca y est je suis en vacances depuis aujourd’hui bien décidé à achever le muret en pierre de taille autour de la piscine et le local technique. J’ai commencé la journée à aller me réapprovisionner en sable au magasin de gros oeuvre du coin, puis la truelle à la main alors que je m’apprêtai à attaquer le mortier, je n’ai pu résister à l’appel du vent, j’ai fourré mon matériel de planche à voile dans la voiture et direction la plage ! Bonjour les bonnes résolutions…
Je me suis retrouvé du côté de la Bergerie sur la presqu’ile de Giens à Hyères, vent dans les 30 noeuds établis avec des claques énormes (météofrance avait annoncé des rafales à 95km/h). J’ai mis ma mini voile de 3.4, ce qui m’empêchait pas d’être complètement à la rue. Navigation limite survie pendant toute la session, à essayer d’éviter de m’envoler à la moindre vague, j’ai quand même pris le bouillon à plusieurs reprises. Allez tiens une petite photo en fin de session.

La Bergerie le 26-10-06

Ca restitue évidemment assez mal l’ambiance sur place, avec le vent, l’odeur de la mer et le sable qui vole !

Bon en rentrant j’ai été pris de remords et je me suis précipité sur ma bétonnière, j’ai avancé de 2m mon muret et j’ai commencé à boucher les trous sous mes tuiles du garage.

Coup de vent

Avis de grand frais voire coup de vent sur le Var aujourd’hui, du coup je suis parti au boulot la voiture à ras bord de mon matériel de planche. J’ai piétiné toute la journée en zieutant la fenêtre avant de pouvoir m’échapper en fin d’après midi. Je ne me suis pas arrêté à l’Almanarre du fait de l’absence de vague, je me suis mis à l’eau du côté de la Madrague, parking à bloc de plancheux locaux, plan d’eau lacéré par une cinquantaine de planches avec un vent à donf. Comme le vent a toujours tendance à s’effondrer en fin d’aprem, j’ai surtoilé en 4.0, une 3.4 aurait suffi. Pas beaucoup de vagues comme d’habitude avec un vilan clapot, mais globalement je me suis bien éclaté, je suis sorti quand le vent a commencé à tomber, de toute façon il était temps il commençait à faire nuit !
D’après les observations de vent en temps réel le vent est monté jusqu’à 80km/h dans les rafales et 50km/h en moyenne, pas mal pour la crevette que je suis.