Journées du patrimoine

Nous avons profité aujourd’hui des journées du patrimoine pour visiter l’abri Sadi Carnot sur Brest, cet abri a été construit pendant la seconde guerre mondiale pour abriter les civils durant les bombardements incessants de la ville. En fait d’abri il a surtout servi de tombeau, puisque 700 à 800 personnes dont autour de 371 civils y ont trouvé la mort. Il se trouve que l’abri était occupé au 2/3 par des troupes allemandes qui y avaient stocké des munitions. Suite à une erreur humaine un feu a pris et s’est propagé aux munitions déclenchant une énorme explosion et une vague de feu qui a balayé l’ensemble de l’abri carbonisant les victimes sur place et ne leur laissant aucune chance, des températures de 1000° ont été atteintes.

Dans les années 60 l’abri a été transformé en abri anti atomique, on peut voir encore les énormes portes blindées qui datent de cette époque.

L’après midi nous avons choisi quelque chose de plus réjouissant à savoir le phare de l’île vierge qui est le phare le plus haut d’Europe et le phare en pierre de taille le plus haut du monde. Il a été construit au début du 20eme siècle, le phare à gauche sur la photo ci-dessous est le premier phare qui a été construit au milieu du 19eme siècle. Le phare a été habité jusqu’en 2010, il est maintenant automatisé.

Il est accessible par la mer. A son sommet on a une vue magnifique du nord ouest Finistère. Mais avant cela il faut passer par l’ascension de 360 marches en pierre de taille et quelques dizaines de marches métalliques. La vue se mérite.

Malheureusement l’optique du phare n’est pas ouverte au public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti robot *