Lecture conjuration Casanova, frère de sang et la croix des assassins

Profitant d’un long déplacement, j’ai lu dans la foulée la « Conjuration Casanova », « frère de sang » et « la croix des assassins » d’Eric Giacometti et Jacques Ravennes. Autant j’avais apprécié le rituel de l’ombre des mêmes auteurs, autant j’ai été particulièrement déçu par la suite des aventures du flic franc maçon Marcas. Ça va crescendo dans le grotesque au point que ça en devient ridicule et risible. Certes j’aurais pu arrêter là la lecture, mais je n’avais que ces livres sous la main.

Dans la conjuration Casanova le héros Marcas doit faire face à une secte qui a érigé l’orgasme comme un but en soi (!?). Dans le frère de sang, c’est la franc maçonnerie qui est en piste avec toutes les grosses ficelles et autres clichés. On atteint le summun avec la croix des assassins avec le retour des templiers aux affaires !

Bref, je n’ose imaginer la suite des aventures, mais en tout cas pour ma part, j’arrête là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti robot *