Week end nautique

Avec les beaux jours qui arrivent enfin sur la Bretagne les opportunités pour sortir en planche à voile se font de plus en plus rares, par contre je cumule les sorties en voilier, en mode promenade samedi après midi puis 7h de régate ce dimanche.

Ce samedi donc, sortie sous spi en J80 direction l’île des  morts et Trébéron dans la rade de Brest. L’île des morts est ainsi prénommée car elle servait de lieu de quarantaine au XVII et XVIIIème siècle , plus tard elle a été transformée en réserve de poudre pour la marine, on peut voir encore les immenses poudreries. Ces deux îles sont aujourd’hui interdites d’accès et servent de refuge à la faune locale.

16-05-28-j80-ile-mortla marée n’étant pas favorable on évite de passer entre les deux îles et on trace entre la pointe de l’Armorique et l’île ronde, pour finir par passer entre les deux ducs d’albe.

16-05-28-j80-duc-dalbeDans le vocabulaire maritime un duc d’albe est une structure (béton, bois, acier) sur lequel un bateau peut s’amarrer. Ces ducs d’albe, donc, ont une histoire intéressante car ils ont été construits pendant la seconde guerre mondiale pour accueillir le cuirassé Bismarck. Or il se trouve que ce dernier n’est jamais parvenu jusqu’à Brest car sa seule incursion en Atlantique s’est terminée par sa perte très au large de Brest.

Voilà la trace de cette petite promenade en rade de Brest sous le soleil, les îles des morts et Trébéron sont au sud de Roscanvel, l’île ronde est à l’est et les ducs d’albe sont juste au sud-est de l’île ronde.

2016-05-28-gps-j80Dimanche, régate « trophée de l’Iroise » organisée par le groupement des croiseurs de l’Iroise GCI avec un parcours de près de 40 nautiques au total qu’on peut visualiser sur cette trace GPS.2016-05-29-gps-regate-trophee-iroiseLe vent de nord-est était établi entre 12-17 nœuds relativement régulier sous un ciel bien voilé et avec des températures bien plus frisquettes que la veille. Après un départ prudent de la ligne de départ placée comme d’habitude sur le banc du corbeau, on a tiré des bords avec la flotte vers la bouée de dégagement placée au nord dans l’axe du vent, s’en est suivie une longue descente sous spi de près de 2h jusqu’à la bouée Fourmi en sortie du goulet de Brest bien après la pointe Saint Mathieu et son célèbre phare et abbaye.

16-05-29-trophee-iroise2Retour dans le goulet en virant la bouée du trépied dans l’axe de la pointe du Toulinguet. Deux options s’offraient ensuite aux skippers pour affronter le courant contraire présent dans le goulet : passer au sud ou au nord du goulet de Brest. On choisit le nord en rasant la côte pour éviter le courant, comme on peut le voir sur la trace GPS avec nos multiples virements de bord. Finalement mauvaise pioche, le courant était moins fort au sud, on perd tout l’avantage qu’on avait pris sur nos concurrents directs. C’est pas grave, l’important est de participer et on a pris un grand bol d’air frais !

Une réflexion au sujet de « Week end nautique »

  1. SLT OLIVIER
    NOUS ETIONS ENSEMBLE SUR LE A 610 ET A LA MEME PERIODE.
    FREDERIC MONBILLARD ELECTROMECANICIEN DE SECURITE SUR LE A610

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti robot *