Les journées du patrimoine 2015 à la pointe finistère

Un temps magnifique inespéré pour ces journées du patrimoine 2015, il était hors de question de s’enfermer dans un musée. Nous avons tenté notre chance vers Plougonvelin pour aller voir le poste de tir de Keromnes, c’est un énorme bunker, construit par les allemands pendant la seconde guerre mondiale, qui commandait les tirs d’un ensemble de bunkers situés tout le long du goulet de Brest. Malheureusement bien qu’étant ouvert en 2014, il ne l’était pas cette année, un peu déçus on s’est rabattus sur le sempiternel phare de la pointe Saint Mathieu avec une petite grimpette pour atteindre son sommet, l’endroit reste magique surtout sous le soleil.

Le phare de Saint Mathieu, la chapelle et le sémaphore

On a enchaîné sur le fort de Bertheaume, à partir de lequel on avait cette magnifique vue de l’anse du Trez Hir.

L'anse du Trez Hir

Pour terminer aujourd’hui, le soleil étant toujours de la partie on a profité des portes ouvertes du parc naturel marin de l’iroise au Conquet qui dépend de l’agence des aires marines protégées. Pour l’occasion un bateau de la Pen Ar Bed avait été affrété pour faire un petit tour dans l’archipel de Molène autour de l’île de Béniguet à la découverte des îles et de sa faune et tout cela gratuitement. Nous n’avons pas été déçus, nous sommes tombés sur un banc d’une vingtaine d’individus de grands dauphins tursiops, les mêmes qu’on peut voir du côté de la passe de Tiputa à Rangiroa en Polynésie Française. Ce sont des bestiaux qui font dans les 3, 4m, plutôt impressionnant. Il me manque juste le reflex pour pouvoir immortaliser tout ça. Par contre les phoques gris, qui se prélassaient au soleil, se sont laissés volontiers prendre en photo.

Phoques sur un caillou dans l'archipel de Molène

Pour le reste de la galerie photo, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti robot *