Go Sport Scrapper 7

Je constate qu’un certain nombre d’entre vous arrive sur mon site après avoir fait une recherche sur le VTT Scrapper 7 de GoSport après les deux articles (premier article, deuxième article) que j’ai pu écrire sur ce sujet. Voilà un bref bilan après 3,5 années d’utilisation. Je l’utilise pour aller au travail (bitume essentiellement) avec 15km tous les jours avec un profil de terrain très vallonné, descente le matin et côte au retour. Je fais régulièrement des sorties sur chemin et en tout terrain, avec des sorties entre 50 et 100km. Soit à peu près 1000km par an.




Au total, j’ai parcouru autour de 3500km, je me suis retrouvé dans le décor 4 fois (sans gravité heureusement) le plus souvent avec la priorité non respectée par les voitures, il faut dire que sur un vélo on est tel un super héros, on revêt une cape d’invisibilité pour beaucoup d’automobilistes, on est complètement transparent sur un rond point. Au bout de 3000km j’ai du faire recharger l’huile des freins à disques et faire changer les patins de frein. Vu l’appareillage dont il faut disposer pour ce genre d’entretien, c’est le principal défaut des vélos à freins à disque, on ne peut plus le faire soi même simplement, et il faut surtout espérer de ne pas avoir une avarie à ce niveau en sortie. J’ai également du changer le dérailleur arrière suite à mes différentes chutes.

Aujourd’hui j’ai changé les pneus, celui de l’arrière était franchement fatigué, j’ai choisi des Michelin Country Dry qui sont plus adaptés aux terrains que je pratique habituellement.

scrapper7A part ça, je reste très satisfait de mon achat, un bon choix pour faire de la distance sur chemin/bitume et un vrai passe partout sur terrain difficile. Il commence à avoir vu du pays vu que je l’emmène avec moi pendant mes déplacement, les chemins de terre volcanique de l’Islande, le macadam des rues de la côte est des États Unis, les chemins de terre de l’Uruguay, le Portugal et Lisbonne.

Tour de Bélem Le sentier côtier du nord de l’Espagne.

Scrapper en EspagneLes Açores et l’île de de Sao Miguel.

Scrapper et Açoreset une petite vidéo d’une superbe descente aux Canaries sur l’île de Ténérife.

(Edit) Mon Scrapper a fini plié par une voiture qui m’a refusé une priorité, de fait j’ai changé de vélo, je n’ai pas choisi le nouveau Scrapper 7 pour la simple raison qu’il n’y a plus que 2 grands plateaux et le plus grand n’a pas assez de dent, ça me gêne car je peux faire pas mal de route parfois et j »ai besoin d’avoir du développement. J’ai donc opté pour un Giant Talon 1.

4 réflexions sur « Go Sport Scrapper 7 »

  1. Oui, je continue à aller tous les jours en vélo avec et à faire quelques balades sportives le week end. Entretemps j’ai quand même du changer 2, 3 bricoles dont le dérailleur et le pédalier (cassette) à la fois pour des raisons d’usure et parce que j’ai explosé une fois mon dérailleur arrière lors d’une sortie. Pour l’instant je m’en lasse pas il continue à correspondre à mes attentes.

  2. Salut,
    Je possède aussi ce vélo et j’en suis satisfait, je trouve qu’il n’a rien à envier aux rockrider. Juste la fourche qui n’est pas le top en chemins rocailleux.

  3. salut ,J’ai viré la XCM SUNTOUR pour une ROCKSHOX RECON trouvé sur le bon coin à 50 euro , une petite vidange et hop! le jour et la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti robot *